Karaté Défense Training

Ça prend forme

Karaté défense training

La nouvelle méthode de Karaté Défense Training arrive dans les clubs avec un matériel dédié et un premier DVD pour servir de support pédagogique. Comment ça se passe dans les clubs? OKM a posé la question à deux d’entre eux. TEXTE : ANTOINE FRANDEBOEUF / PHOTO : DENIS BOULANGER.

Alain Lereculey –KC Maurecourt Vernouillet (Yvelines) 

« Une porte d’entrée »

« Cette méthode, c’est une nouvelle facette du karaté qui se révèle à nous, une nouvelle vision aussi. Au club de Maurecourt-Vernouillet, nous avons fait l’effort financier et celui stockage du matériel –c’est assez volumineux, il faut y penser- car on est très motivé par le Karaté Défense Training et on a déjà mis en place une organisation. Le matériel est arrivé, les créneaux horaires sont déjà pré- vus, même la publicité est faite ! Du coup, on a déjà créé un engouement général au club, même si le matériel n’est arrivé qu’il y a quelques semaines et que la véritable mise en route aura lieu en septembre. En discutant avec ceux qui sont déjà licenciés au club, j’ai pu constater cette at- tente, notamment sur la dimension de la dépense phy- sique. Cette forme de pratique est vraiment moderne, elle correspond aux attentes des gens, d’autant que l’on valorisecemélangedeself-défenseetdekaraté«clas- sique » depuis longtemps au club. C’est une bonne façon d’aller plus loin, de chercher, d’être curieux et ouvert » sou- ligne ce professeur 6e dan. Prometteur. Si les licenciés sont dans les starting-blocks pour la prochaine saison, le président compte aussi sur le Karaté Défense Training pour créer un regain d’intérêt chez les jeunes. « J’espère capter la tranche d’âge des 17-25 ans, qui est difficile à fidéliser, grâce à une activité un peu moins formelle, avec un engagement à plus court terme aussi pour des jeunes qui doivent souvent concilier leurs études, leur vie per- sonnelle, voire un boulot en plus. » Et Alain Lereculey, très enthousiaste de conclure : « C’est vraiment un com- plément idéal pour les anciens, la porte d’entrée pour de nouveaux licenciés à qui l’objectif est évidemment de faire découvrir le karaté ensuite. »

Patrice Piquerez – Club full Karaté Contact Chalonnais (Bourgogne) 

« L’aventure commence »

« Ce nouveau karaté, c’est une pierre à un édifice déjà mis en place dans notre club. On y prône, depuis longtemps, l’ouverture, donc l’enrichissement de notre pratique, quel que soit le niveau », explique le professeur du Full Karaté Contact Chalonnais (connu sous le nom de Karaté-do 71 entre 1980 et 2008). Pionnier du karaté-contact, il a lui- même participé, avec son fils Matthieu, à la réalisation du DVD Karaté Défense Training, n’hésitant pas à mouil- ler le kim. « Giovanni Tramontini, qui a coordonné tout cela, était présent quand j’ai passé mon 6e dan de karaté contact, en 2010, explique Patrice. Il est venu me voir à la fin pour me dire qu’il avait été impressionné par ma prestation. Puis il m’a rappelé il y a quelques mois pour savoir si j’avais envie de m’impliquer. » Au final, des semaines de répétitions au club et six heures à travailler les séquences devantlescaméras.«C’étaittrèslong,sesouvientPatrice, mais on voulait montrer aux gens l’intérêt de ce karaté. Se remettre en question, c’est nécessaire à tous les étages de la pratique et de l’enseignement. Sinon, on stagne. En devenant les acteurs de cette nouvelle forme de pratique, on a créé une dynamique au sein du club. D’ailleurs, ça a tout de suite intéressé les jeunes, qui sont demandeurs d’une pratique très concrète. On a déjà gagné des licen- ciés. On est passé d’environ 180 à 208 aujourd’hui » sou- ligne Patrice Piquerez qui met aussi en avant « l’intensité physique du Karaté Défense Training. » Un souhait pour les semaines à venir ? « Que cette activité devienne une discipline à part entière. On l’intègre à nos cours, mais on aimerait qu’il y en ait plus. Il y a encore plein de choses qui pourraient venir compléter ce premier DVD, notamment un travail sur les clés. L’aventure ne fait que commencer ! »