L’actu des régions

Seine-Maritime – Coupe d’Europe Nghia Long Viet Vo Dao, 7-8 avril 2012

Échelle européenne

C’est à Meaux, décorée aux couleurs du Nghia Long pour l’événement, que plus de 250 compétiteurs de 7 délégations ont posé leurs valises et enfiler leurs vo phuc.

Le complexe Tauziet a vu défiler les compétiteurs pour la technique (les quyens en individuel, les quyens synchro et bai vu khi) le samedi puis les combats en individuel, et les combats par équipes le dimanche. Allemagne, Italie, Pologne, Suisse, Portugal, la France bien sûr, et le Maroc (invité hors union européenne) avaient répondu présent. Tout au long du weekend, les compétiteurs ont pu donner le meilleur d’euxmêmes sous les yeux experts de six maîtres internationalement reconnus : Maître Do long (France), Maître Viet (Italie), Maître Tung (Allemagne), Maître Bao Lan et Maître Chinh (Italie), Maître Ben Ali (Maroc) et Maître Carlos (Portugal), et sous les yeux de Jacques Charprenet, chargé de mission pour l’ensemble des arts martiaux vietnamiens au sein de la FFKDA, observateur attentif : « J’ai été vraiment impressionné par le niveau des compétiteurs, et en particulier par la prestation des pratiquants de la Pologne, très bons combattants avec des qualités techniques exceptionnelles ». Pour clôturer cet événement, une soirée a accueilli plus de 300 convives autour d’un bon repas, de spectacles de magie, de danses vietnamiennes, de musique vivante… Fraternité, passion et convivialité à l’échelle de l’Europe pour un week-end consacré aux arts martiaux vietnamiens. »  A.V.


Loire-Atlantique – Coupe interrégion 4 Nantes

Montrer l’exemple

Alors que la fréquentation a tenu ses promesses, cette coupe servait aussi de test pour les futures qualifications aux championnats de France.

Dans un futur proche, cette coupe interrégion pourrait devenir qualificative pour le championnat de France, ce qui permettrait aux compétiteurs de province de s’épargner un long voyage préalable pour aller rejoindre le lieu de la zone qualificative. Comme l’exprime Xavier Maunit, responsable AMV de la ligue des Pays-de-la-Loire : « L’ambition est de monter l’exemple et de faire en sorte de cela se passe bien ». Les organisateurs tablaient sur deux cents personnes et ont compté cent-quatrevingt- dix inscrits. Ils furent au final environ cent-soixante à se présenter, essentiellement venus de la ligue de Bretagne et de celle des Pays de la Loire – arbitres et commissaires sportifs étant issus de ces deux ligues. Sous la houlette du responsable d’arbitrage Christophe Vinouze, au four et au moulin, la compétition fut concentrée sur une seule journée et ouverte aux minimes. Les combats ayant lieu dans l’aprèsmidi. » A.V.


Var – Rencontre amicale France-Italie, 31 mars-1er avril 2012

Un projet de challenge européen

C’est dans le Var, à Ste-Maxime, qu’a finalement eu lieu cette première rencontre France-Italie, laquelle était voulue depuis deux longues années.

Elle était organisée de façon tripartite avec la ligue Côte d’Azur -avec, en cheville ouvrière, son référent arts martiaux vietnamiens, monsieur Jean- Christophe Bertolucci, l’Association La Licorne Vo Dao et la FFKDA qui rendait possible cette belle rencontre internationale. L’origine ? Le lien d’amitié tissé avec l’Italie et son responsable AMV Raoul Pianella. C’est lui qui avait proposé il y a deux ans l’amical défi de réitérer en France ce qui s’était fait auparavant en Italie. Mission parfaitement accomplie avec la présence de plus de cent cinquante compétiteurs, des enfants aux adultes, issus de plus de vingt clubs différents. Les Italiens étaient là en force avec une quarantaine de compétiteurs et une représentation de près de soixante-dix personnes. Pour clore ce beau week-end, une équipe de France fut composée sur place avec les vainqueurs français des différentes catégories de poids, qui emporta par trois points à deux un challenge par équipes de cinq contre l’Italie. Un projet ambitieux se profile pour la suite : un challenge européen qui comporterait six nations. L’Italie s’est proposée pour en être organisatrice, avant un retour sur le sol français, dans 4 ans.» A.V.