↑ haut
Championnats d'Europe 2011
Découvrez l'équipe de France
Karate Magazine logo
Logo Facebook
fil d'infos
vidéo
L'aventure de l'équipe féminine
voir toutes les vidéos
L'aventure de l'équipe de France féminine 11/05/2011 À 10:57
Après être venue à bout de la Slovénie, l'Italie, l'Angleterre et la Serbie, l'équipe de France féminine échoue en finale des championnats d'Europe de Zurich face à l'Espagne.
Retour sur son parcours, des travées de la Kolping Arena aux bords des tatamis..

vidéo
L'aventure de l'équipe masculine combat
voir toutes les vidéos
L'aventure des équipes 11/05/2011 À 09:30
Slovaquie, Allemagne, Azerbaïdjan, Italie, Grèce… Au but d'une journée où ce groupe aura tout donné, l'équipe de France masculine combat est devenue vice championne d'Europe à Zurich, en Suisse. Retour sur cette aventure au coeur de  l'équipe de France…

l'info
Les résultats combats 2011 09/05/2011 À 13:22
Masculins :

-60kg : 1. Michele Giuliani (Italie) / 2. Johan Lopes (France) / 3. Aykut Kaya (Turquie) et Alexander Heimann (Allemagne) / 5. Danil Domdjoni (Croatie) et Marko Antic (Serbie) / 7. Otto Horvath (Hongrie) et Edil Muslic (Bosnie Herzégovine).

-67kg : 1. Dimitrios Triantafyllis (Grèce) / 2. Ciro Massa (Italie) / 3. William Rolle (France) et Bajrami Kujtim (Suisse) / 5. Vigen Ohanyan (Arménie) et Ricardo Giegler (Allemagne) / 7. Jorge Machado (Portugal) et Sergio Cubero Oriol (Espagne).

-75kg : 1. Rene Smaal (Pays-Bas) / 2. Luigi Basa (Italie) / 3. Rafael Aghayev (Azerbaïdjan) et Georgios Tzanos (Grèce) / 5. Noah Bitsch (Allemagne) et Kenji Grillon (France) / 7. Yefin Vodkov (Israël) et Aliaksei Vansovich (Biélorussie).

-84kg : 1. Slobodan Bitevic (Serbie) / 2. Salvatore Loria (Italie) / 3. Jean-Christophe Taumotekava (France) et Bleart Amagjekaj (Suède) / 5. Ruslans Sadikovs (Lettonie) et Sasko Arsovski (Macédoine) / 7. Alem Kupusovic (Bosnie Herzégovine) et Osman Alilov (Russie).

+84kg : 1. Jonathan Horne (Allemagne) / 2. Stefano Maniscalco (Italie) / 3. Ricardo Barbero (Espagne) et Pero Vucic (Croatie) / 5. Admir Zukan (Bosnie Herzégovine) et Moreno Sheppard (Pays-Bas) / 7. Yaser Sahintekin (Turquie) et Filip Presinsky (Slovaquie).

Par équipes : 1. Grèce / 2. France / 3. Croatie et Italie / 5. Allemagne et Serbie / 7. Azerbaïdjan et Russie.


Féminines :

-50kg : 1. Serap Ozcelik (Turquie) / 2. Elena Ponomareva (Russie) / 3. Bettina Plank (Autriche) et Desiree Christiansen (Allemagne) / 5. Marilena Rubini Volante (Suisse) et Gulsah Akdag (Suède) / 7. Natalia Garcia Suarez (Espagne) et Meri Efremova (Macédoine).

-55kg : 1. Natasha Ilievska (Macédoine) / 2. Jelena Kovacevic (Croatie) / 3.Monika Visnovska (Slovaquie) et Stéphanie Barré (France) / 5. Aurélie Magnin (Suisse) et Sura Farajli (Azerbaïdjan) / 7. Stefania Sandu (Roumanie) et Sara Cardin (Italie).

-61kg : 1. Diana Schwab (Suisse) / 2. Laura Pasqua (Italie) / 3. Lolita Dona (France) et Alisa Buchinger (Autriche) / 5. Marta Dabrowska (Pologne) et Dagmara Kubinska (Slovaquie) / 7. Nele De Vos (Belgique) et Ece Yasar (Turquie).

-68kg : 1. Fanny Clavien (Suisse) / 2. Irène Colomar Costa (Espagne) / 3. Laura Pradelli (Belgique) et Ivona Tubic (Croatie) / 5. Maria Weiss (Allemagne) et Ivana Visnovska (Slovaquie) / 7. Amila Fazlic (Bosnie Herzégovine) et Charlotte Foged (Danemark).

+68kg : 1. Nadege Ait Ibrahim (France) / 2. Radka Krejcova (République Tchèque) / 3. Anamarija Celan (Croatie) et Tamara Filipovic (Serbie) / 5. Jessica Cargill (Suisse) et Vanesca Tania Nortan (Pays-Bas) / 7. Asimenia Poulidou (Grèce) et Katie Hurry (Angleterre).

Par équipes : 1. Espagne / 2. France / 3. Pays-Bas et Serbie / 5. Italie et Croatie / 7. Angleterre et Slovaquie.

l'info
Les résultats kata 2011 09/05/2011 À 13:18
Masculins :

1. Luca Valdesi (Italie) / 2. Damian Hugo Quintero (Espagne) / 3. Dejan Pajkic (Serbie) et Vu Duc Minh Dack (France) / 5. Denis Belousov (Russie) et Jesse Enkamp (Suède) / 7. Jorge Caeiros (Portugal) et Pasi Hirvonen (Finlande).

Par équipes : 1. Italie / 2. Espagne / 3. France et Turquie / 5. Croatie et Allemagne / 7. Angleterre.

Féminines :

1. Yaiza Martin Abello (Espagne) / 2. Sandy Scordo (France) / 3. Patricia Esparteiro (Portugal) et Mirna Senjug (Croatie) / 5. Marija Madzarevic (Serbie) et Sara Battaglia (Italie) / 7. Milena Milacic (Monténégro) et Kubra Akarsu (Turquie).

Par équipes : 1. Espagne / 2. Italie / 3. France et Allemagne / 5. Turquie et Serbie / 7. Serbie

vidéo
T. Masci "Fier d'eux"
voir toutes les vidéos
T. Masci "Fier d'eux" 09/05/2011 À 08:37
Le directeur du haut niveau et des équipes de France avait le sourire au soir de la dernière journée des championnats d'Europe. Deux finales perdues, certes, mais si on lui avait promis deux médailles d'argent par équipes en début de compétition, il aurait signé tout de suite. Comme toute l'équipe de France, il a déjà 2012 en tête.

photo
r_la délégation frnaçaise au complet.JPG
Les deux équipes de France réunies sur le podium 08/05/2011 À 19:24
Avec deux nouvelles médailles d'argent grâce à ses équipes, la France termine première nation au nombre de médailles avec douze récompenses. Cinquième nation au nombre de médailles d'or.

Photo Denis Boulanger

photo
r_Les filles en argent.JPG
L'équipe de France féminine médaille d'argent 08/05/2011 À 19:17
Après le titre mondial, l'équipe de France féminine parvient en finale des championnats d'Europe.
De gauche à droite : Alexandra Recchia, Ruth Soufflet, Lolita Dona, Tiffany Fanjat

Photo Denis Boulanger

photo
r_Les garçons en argent.JPG
L'équipe de France masculine médaille d'argent 08/05/2011 À 19:15
Un groupe jeune qui ramène l'équipe de France en finale des championnats d'Europe.
De gauche à droite : Nadir Benaissa, Ibrahim Gary, Lionel Nardy, Kenji Grillon, Mathieu Cossou, Mickael Serfati, Salim Bendiab.

Photo Denis Boulanger

photo
r_ Fanjat et le groupe.JPG
Tiffany Fanjat conduit les Françaises en finale 08/05/2011 À 19:11
Tiffany Fanjat, championne du monde 2008, a été l'un des piliers de l'équipe française dans son chemin jusqu'en finale des championnats d'Europe 2011.

Photo Denis Boulanger

photo
r_Grillon - Triantafyllis.JPG
Les Français en argent, les Grecs en or 08/05/2011 À 19:07
Le match nul de Kenji Grillon contre le champion du monde grec Triantafyllis n'a pas suffi à mettre la France sur le chemin de la victoire.

Photo Denis Boulanger

vidéo
Le bilan de la compétition par la capitaine de l'équipe
voir toutes les vidéos
Tiffany Fanjat donne rendez-vous 08/05/2011 À 19:06


vidéo
Le bilan du Directeur Technique National
voir toutes les vidéos
Le bilan du Directeur Technique National 08/05/2011 À 18:59
Dominique Charré, Directeur Technique National, dresse le bilan de ces championnats d'Europe au cours desquels la France a récolté douze médailles. Si les deux finales perdues ce soir laissent un petit goût amer au DTN, la France a montré qu'elle était là à dix-huit mois des championnats du monde qu'elle accueillera à Paris.


l'info
Les garçons cèdent en finale 08/05/2011 À 17:57
Dommage... Face aux Grecs de l'irrésistible Triantafyllis, champion d'Europe 2010 et 2011, champion du monde (n'est-ce pas lui aujourd'hui le numéro un mondial ?), les Français ne se sont pas désunis, mais ils n'ont pas su non plus s'élever tout à fait à la hauteur du moment...

Pourtant Kenji Grillon faisait ce qu'il fallait en contenant dans son premier combat le fameux Triantafyllis par 1-1. Mais derrière lui l'illustre multi-médaillé international Papadopoulos, déjà auteur d'un huit - zéro contre son adversaire serbe, intimidait un peu Nadir Benaissa et le battait de deux points. Rien de perdu... Hélas Salim Bendiab, si solide en début de journée, avait laissé beaucoup de sa confiance en demi-finale. Une nouvelle fois le combat lui échappait, déstabilisé, il défendait trop mollement et se retrouvait mené de quatre points. Avec lui le retour était possible... Il plaçait un beau coup de pied au corps, mais il était ensuite pénalisé très rapidement plusieurs fois pour saisie, subissait un incroyable ura-mawashi sauté du petit Tzanos déchaîné, et finissait disqualifié. Contre le colossal Tsamoyrlidis, le pauvre Mathieu Cossou, alors obligé de gagner par la plus large des marges, fit son possible, mais son immense adversaire qui le dominait de plusieurs têtes et de plusieurs dizaines de kilos, n'eut guère de problème à le maintenir à distance. 0-0, l'affaire se concluait moins bien qu'elle avait commencé. Ce jeune groupe France se consolera un peu en se rappelant qu'il était enfin de retour en finale, pour la première fois depuis bien longtemps. Un beau jalon pour préparer les championnats du monde de Bercy.

l'info
Des filles en argent 08/05/2011 À 17:28


Aux alentours de quatorze heures trente, c’est le temps de l’euphorie pour le karaté français : dans le sillage des garçons, brillant le matin, les championnes du monde assumaient leur statut en se haussant elles aussi à la hauteur de l’enjeu. Elles étaient en finale. Retour sur un parcours.


13 heures…

Un hors-d’œuvre slovène facile à digérer, avec deux victoires autoritaires d’Alexandra Recchia et de Lolita Dona par trois à zéro. Mais derrière, l’Italie s’annonce en obstacle majeur.

Tiffany Fanjat est poussé au match nul par Laura Pasqua, vice championne d’Europe 2010, et Alexandra Recchia se retrouve elle aussi à égalité face à Cardin, championne d’Europe 2010, 1-1. Ruth Soufflet semble alors avoir les moyens de faire la différence en attaquant sèchement son combat, mais, un peu gênée par une pénalité pour contact, elle laisse revenir l’expérimentée Roberta Minet dans les dernières secondes.
Il fallait se remettre à l’ouvrage dans ce combat tendu et c’était l’explosive « puce » française Alexandra Recchia qui s’y collait, face aux 61 kilos de Laura Pasqua pour les Italiennes.


Pasqua ne contrôle pas


Le combat allait très vite basculer du côté français. Touchée durement au visage d’entrée, la légère Française s’écroulait et l’arbitre sanctionnait ce contact de deux points directs. À la séquence suivante, l’Italienne rééditait ! Certes plus légèrement, mais l'action faisait tomber au sol la Française, laquelle se relevait immédiatement. L’arbitre sanctionnait néanmoins, selon la règle, ce qui éliminait l’Italienne... et l’Italie dans la foulée. Laura Pasqua, sortant furieuse du tatami, s’en prenait à Recchia en lui faisant de violents reproches, au point de la troubler. Heureusement la jeune Française était réconfortée par le groupe autour d’elle et par des supporters joyeux et bruyants... La France venait de passer un très gros morceau.

Quatre combats contre les Serbes

L’Angleterre allait se montrer moins coriace, malgré le retour de deux points dans les dernières secondes de Katie Hurry contre Tiffany Fanjat pour obtenir le nul sur le premier combat. Mais le 4-0 de Soufflet contre Sheldon et le 3-0 de Dona contre Williams assuraient sans plus de problème ce quart de finale.

La Serbie, même chez les féminines est difficile à prendre. Serrées par l’enjeu, les Françaises ne parvenaient pas à marquer contre les Cvrkota, Filipovic et autres Comagic. Audacieusement, c’est Tiffany Fanjat qui était alors désignée pour faire le combat supplémentaire – c'était la deuxième fois de la journée que les Françaises en passaient par là – alors qu’elle venait juste de sortir de son combat précédent. Bon choix. Tamara Filipovic, troisième des championnats individuels en +68 kg, restait sur place, plantée deux fois par Fanjat qui donnait une nouvelle finale à la France.


Eternelle Espagne

Jusque là, tout allait bien. La coupure avait duré une grosse heure. En face, comme de coutume, les éternelles Espagnoles – déjà finalistes des championnats du monde - attendaient les Françaises au tournant. Un affrontement dont on sait qu'il peut basculer sur peu de choses d'un côté ou de l'autre... Malheureusement pour les Françaises, la finale n’eut pas vraiment lieu. Ruth Soufflet, d’habitude si volontaire, passait totalement à côté contre la redoutable Irene Coloma Costa, finaliste 2011 et médaillée mondiale 2010, pilier de cette équipe hispanique si souvent victorieuse. La Française un peu absente perdait les trois premiers échanges, subissait un coup au corps sur lequel elle pensait s’être suffisamment protégée et un mawashi au visage dans la foulée ! 8-0… Un peu plus qu’une défaite. À trois combattantes, la messe était déjà dite ou presque. La très expérimentée Feo Gomez s’arrangeait pour faire le match nul sur Tiffany Fanjat. Dès lors, il restait à Cristina Ferrer à se tenir le plus loin possible de Lolita Dona, qui ne parvenait à lui marquer que deux points, pas assez pour revenir à égalité. L’Espagne était championne pour la cinquième fois consécutive chez les féminines.




vidéo
Francis Didier : "Très fier"
voir toutes les vidéos
Francis Didier : "Très fier" 08/05/2011 À 15:16
La président de la FFKDA est présent à Zurich pour soutenir combattants et techniciens de l'équipe de France. Il a donc suivi avec émotion la qualification des deux équipes combat pour les finales de ce soir. Impressions.

photo
r_eq masc FRA-ITA.JPG
France - Italie 08/05/2011 À 13:09
La joie des Français s'expriment, ils battent l'Italie et accèdent à la finale.

Photo Denis Boulanger

photo
r_eq masc FRA-ITA Benaissa.JPG
France - Italie 08/05/2011 À 13:07
Nadir Benaissa domine Luigi Busa.

Photo Denis Boulanger

photo
r_eq masc FRA-AZE.JPG
France - Azerbaidjan 08/05/2011 À 13:06
Salim Bendiab contrôle son adversaire azéri.

Photo Denis Boulanger

l'info
Eq mas. / demi : En finale ! 08/05/2011 À 13:01
L'équipe de France se dote d'une âme en battant l'Italie, la grande dominatrice du championnat. Quel que soit le résultat ce soir, cette grande victoire fera date pour la cohésion du groupe, pour son accession à une identité forte. L'équipe de France masculine existe, elle vient de battre l'Italie !
Ce ne fut pas facile et c'est, bien sûr, pour cette raison que la victoire est plus belle.
Impeccable jusque là, Kenji Grillon manquait un peu de concentration sur le grand Maniscalco et se trouvait balayé d'entrée de jeu avec un petit relâchement de sa part. Il ne revenait pas dans le combat et perdait 3-0. Entrée en matière décourageante...

Bendiab, le coup de pied qui change tout
Mais Nadir Benaissa venait en second et tenait la baraque. En face de lui l'Italie alignait le finaliste de la veille en -75 kg, et vice champion du monde, Luigi Busa. Il était surclassé par le Français dont tous les coups faisaient mouche. De grands gyaku tsuki au corps en début de combat et des kizami tsuki précis au visage sous la pression de l'Italien sur la fin. 6-0 ! Une forme d'humiliation pour le champion italien sans doute un peu fourbu.
Salim Bendiab allait pouvoir faire son numéro de jeunesse insouciante juste derrière... sauf que Nelli Maestri, troisième des championnats d'Europe 2008 et barré depuis par Massa et Busa, attaquait le combat avec détermination par un coup de pied au corps qui le mettait dans le bon état d'esprit et déréglait le jeune combattant français. Lequel devait courir derrière son adversaire et avait un mal fou à contrôler sa vivacité un peu brouillonne. Mené 6-0, presque découragé, Salim Bendiab sortait soudain un coup de pied incroyable : rotation sur lui-même avant de placer un mawashi légèrement décalé. Superbe. Si ce geste ne le ramenait qu'à 6-3 sur le plan comptable - score du combat - il redonnait un peu de souffle à l'équipe de France... et il allait se montrer essentiel pour la suite.
Derrière, que du lourd, encore, pour l'équipe d'Italie menant déjà de deux victoires à une. Ciro Massa, vice champion d'Europe 2010 et Salvatore Loria, vice champion d'Europe 2011 des -84 kg...

Matthieu Cossou, sauveur sur le gong... par deux fois
Ciro Massa était opposé Ibrahim Gary. La différence physique jouait en faveur de l'équipe de France. Avec ses 67 kg, l'expérimenté italien avait du mal à assumer l'impact physique du poids lourd français. Trois beaux point successifs dont un bel uraken pour finir à quarante secondes de la fin. 3-0.
L'équipe de France était revenue à égalité de victoires... et pouvait même se permettre le match nul, menant aux points par... +3.
Mais la situation était alors inversée. Avec ses 67 kg, Mathieu Cossou paraissait bien fluet face aux 84 kg de Loria. L'Iltalien marquait d'ailleurs rapidement et Mathieu paraissait impuissant... jusqu'à quatorze seconde de la fin où il osait une attaque franche qui marquait !
Le banc français chavire... mais trois secondes, car Loria réplique au visage à onze secondes du gong. Tout est perdu... mais non car Mathieu, superbe, va encore chercher la touche à six secondes ! Match nul 2-2. Les supporters exultent enfin. La France est en finale.


l'info
Eq mas. / quart : La France sort Aghayev, 3-1 ! 08/05/2011 À 11:20
On pouvait tout craindre de ce tour, et notamment le grand leader de cette équipe d'Azerbaidjan, Rafael Aghayev, mais aussi ses camarades d'équipe vainqueurs au tour précédent de la Turquie.
Kenji Grillon est installé en ouvreur et ça marche. Le combat était difficile et fermé, mais avec beaucoup de lucidité, il allait chercher le point très précieux à cinq secondes de la fin. 1-0.
Ibrahim Gary était un ton au-dessus de son combat précédent, et c'est bon signe pour la suite ! dans les quarante dernières secondes, il marquait deux points et n'en laissait qu'un à l'adversaire. 2-1 et deuxième victoire de suite pour la France qui mettait Nadir Benaissa dans des conditions très favorables pour affronter le "monstre" Aghayev.
Sûr de lui, le Français... emportait les deux premiers points ! Très finement sur le plan tactique, il alternait les contres précis sur les démarrages de l'Azéri et des changements de rythme abrupts vers l'avant. Mais Aghayev est un renard et quand il se sent en difficulté, il sait aussi mieux que les autres casser le rythme et attraper des petits points par-ci par-là. Revenu à égalité il parvenait à marquer une nouvelle fois tout en faisant pénaliser Benaissa qui se retrouvait distancé dans les trente dernières secondes. Le score final reflétait néanmoins ses difficultés sur ce tour. 3-5 en sa faveur.
Ensuite ? Salim Bendiab ! Le grand vainqueur de la Coupe d'Europe des -21 ans en Serbie était une nouvelle fois en position de responsabilité et manifestement, cela ne lui fait pas peur. Il balayait son adversaire, au propre comme au figuré, avec trois belles projections dont une comptabilisée par l'arbitre. 6-0 au final et une belle attitude qui rejaillit sur tout le groupe. Voici les Français en demi-finale. Ce sera contre l'Italie, les "hommes forts" du championnat en individuel. Ça promet d'être intense !


Les demi-finales masculines

FRANCE - ITALIE

GRÈCE - SERBIE

l'info
Eq mas. / 2e t. : La France bat l'Allemagne 3-1 08/05/2011 À 10:49
Un tour difficile, que la France négocie (presque) parfaitement.
Kenji Grillon en ouvreur se met en valeur une nouvelle fois en dominant avec autorité son adversaire par 4-0.
Ibrahim Gary, tout en puissance, tente de dynamiter le deuxième combat contre un adversaire modeste et si il n'y parvient pas tout à fait, il sauve la situation avec un point récolté à six secondes de la fin.
Lionel Nardy a fort à faire avec le leader de cette équipe, le grand Jonathan Horne, champion d'Europe la veille et l'année précédente. Sans démériter, il perd logiquement par 2-0.
Le combat suivant est très important. Selim Bendiab a les clés d'une victoire ou peut laisser les Allemands opérer un retour à égalité bien hasardeux pour la suite. Et le blond Noah Bitsch, vainqueur de l'Open des Pays-Bas cette année, entend bien lui mettre la pression. Le jeune Français parvient à marquer le point décisif au bout d'une minute et à contrôler le combat tout du long. Une victoire qui sent bon !

l'info
Eq mas. / 1er t. : La France déjoue le piège slovaque 3-1 08/05/2011 À 09:55
Tandis que l'Azerbaidjan, dans le tableau français, se débarrassait facilement des Slovènes et se préparait à affronter la Turquie dans un match explosif décidant du second adversaire de la France, les Français faisaient face aux Slovaques. "Jouable" sur le papier, mais il fallait montrer la solidité du groupe.
Contre le leader éternel de la Slovaquie, le vieux Farmadin c'est Salim Bendiab qui ouvrait les débats, tentait de presser son adversaire et finissait par partager le nul, 0-0.
Kenji Grillon en second allait mettre la France sur d'excellents rails. Face à un adversaire plus léger que lui il accumulait les belles frappes nettes et jetait deux fois au sol son opposant avec des techniques de hanche bien enchaînées. 10-0 ! La partie semblait déjà gagnée.
Mais Mickael Sarfati, en troisième, avait du mal à suivre. Plus lent, moins précis, il laissait son adversaire prendre le large par 0-3.
Nadir Benaissa remettait heureusement la France dans la bonne direction... mais dans les trente dernières secondes de son combat alors que le score était de un point partout. Deux frappes, deux points, l'affaire était faite. Un 3-1 qui faisait du bien.
Matthieu Cossou, calme et précis, se chargeait d'emporter la mise finale en marquant trois fois tranquillement, ne laissant qu'un point à cinq secondes de la fin pour une pénalité sur saisie. 3-1.
Une bonne chose de faite, mais il faudra monter en puissance au tour suivant.

l'info
r_drapeau suisse.JPG
Le programme de dimanche 07/05/2011 À 20:00
Ce dimanche 8 mai clôturera ces championnats d’Europe de karaté. Au programme : les épreuves de combat par équipes.

Pour la sélection masculine composée de Nadir Benaissa, Kenji Grillon, Ibrahim Gary, Mickaël Serfati, Salim Bendiab, Lionel Nardy et Mathieu Cossou, la compétition débutera à 9h.

Pour la sélection féminine qui compte dans ses rangs Lolita Dona, Tiffany Fanjat, Alexandra Recchia et Ruth Soufflet, les combats commenceront à 13h.

À demain !

vidéo
La réaction de Johan Lopes
voir toutes les vidéos
Johan Lopes a passé un cap 07/05/2011 À 19:53
Septième des championnats du monde 2010 à Belgrade, Johan Lopes, préféré à Sofiane Ainine pour disputer des championnats d'Europe, monte sur la 2e marche du podium. Un nouveau cap franchi pour le jeune international, même si ce fut das la douleur, au propre comme au figuré, lui qui s'est fait casser le nez lors de sa demi-finale contre l'Allemand Heimann. Vice champion d'Europe, une belle médaille d'argent qui le satisfait même s'il avoue avoir un peu manqué sa finale.

photo
r_55 kg Barre-3e.JPG
Stéphanie Barré, le bronze en -55 kg 07/05/2011 À 19:49
Fantastique parcours en repêchages de Stéphanie Barré pour sa première participation aux championnats d'Europe.

Photo : Denis Boulanger


photo
r_67kg Rolle-3e.JPG
William Rolle en bronze en -67 kg 07/05/2011 À 19:29
Déjà la quatrième médaille européenne de suite apportée par William Rolle à la France depuis 2008.


Photo : Denis Boulanger


photo
r_60kg Lopes-2e.JPG
Johan Lopes finaliste des -60 kg 07/05/2011 À 19:21
La première finale européenne seniors d'un super léger qui s'impose progressivement en équipe nationale.

Photo : Denis Boulanger


vidéo
La réaction de Stéphanie Barré
voir toutes les vidéos
La réaction de Stéphanie Barré 07/05/2011 À 19:20
Premier championnat d'Europe senior et première médaille, en bronze, pour la toute jeune Stéphanie Barré qui a fait honneur à sa sélection en montant sur le podium des -55kg. Elle était là pour découvrir la scène internationale… Elle a fait bien mieux que ça. Après, déjà, un joli résultat à l'Open du Bosphore, la voici parmi le gratin européen. Les nombreux supporters venus en car l'encourager depuis la Vendée ont dû apprécier.

photo
r_61kg Dona-3e.JPG
Lolita Dona, médaille de bronze en -61 kg 07/05/2011 À 19:19
Troisième médaille européenne de suite pour Lolita Dona.


Photo : Denis Boulanger


vidéo
Le bunkai de l'équipe de France masculine
voir toutes les vidéos
Le bunkai de l'équipe de France masculine 07/05/2011 À 19:06
L'équipe de France kata a montré son bunkai lors du match pour la troisième place qui l'opposait à l'Allemagne. Retrouvez le en intégralité ici.

photo
r_kata equipe fem-3e.JPG
Kata féminin, deuxième médaillle de bronze pour la France 07/05/2011 À 18:59
Pour la deuxième année consécutive, Sonia Fiuza, Clotilde Boulanger et Céline Chevallier emportent la médaille de bronze. Le kata français ramène quatre médailles sur quatre des championnats d'Europe.

photo
r_kata equipe mas-3e.JPG
Kata masculin, le bronze pour l'équipe de France 07/05/2011 À 18:54
Jonathan Plagnol de retour en leader de l'équipe de France amène son groupe sur la troisième marche du podium.

vidéo
La journée du trio kata
voir toutes les vidéos
Inside équipe de France : la journée des katamen français 07/05/2011 À 18:51
Non classée aux championnats du monde à Belgrade, l’équipe de France masculine de kata retrouvait le champion du monde Jonathan Plagnol en leader. Nous avons suivi l’équipe dans son opération de reconquête.

l'info
Finale -55 kg : J. Kovacevic (CRO) - N. Ilievska (FYR) / 1-0 07/05/2011 À 18:41
Championne d'Europe 2009, finaliste l'année dernière  - troisième des championnats du monde 2010 entretemps à Belgrade - la Serbe Jelena Kovacevic, victorieuse de la Française Stéphanie Barré dès le premier tour, a emporté un nouveau titre européen par le plus petit score, mais sans inquiétude face à une combattante qui n'était pas attendue en finale à ce niveau.

l'info
Finale Kata femme : ESP - ITA / 4-1 07/05/2011 À 18:34
Score inversé pour les féminines où les Espagnoles règnent depuis aussi longtemps que les Italiens sur le kata européen. Cinquième victoire de suite donc pour les Espagnoles ! Pour l'instant, l'ordre règne sur le kata européen et la France reste en retrait.

l'info
Finale kata homme : ITA - ESP / 4-1 07/05/2011 À 18:10
Ils ont serré les poings de satisfaction : les Espagnols de Quintero ont pris un drapeau à l'Italie de Valdesi ! C'est manifestement ce qu'ils pouvaient espérer de mieux tant les déjà... quintuples champions d'Europe ont installé leur autorité dans le sillage du grand Valdesi sur l'Europe.

l'info
FInale -50 kg : S. Ozcelik (TUR) - E. Ponomareva (RUS) / 2-0 07/05/2011 À 17:23
Deux fortes écoles chez les "petites", Turque et Russe. L'expérience était du côté de la Russe Ponomareva, mais la Turque Ozcelik, sortie depuis peu des juniors et déjà sur le podium européen seniors l'année dernière, aussi vive que la Russe, mais un soupçon plus précise selon les juges, parvenait à maintenir le score à quatre partout et prenait ses distances de deux points en prolongation.

l'info
FInale -61 kg : D. Schwab (SUI) - L. Pasqua (ITA) / 4-3 07/05/2011 À 17:11
Longtemps menée la Suissesse renversait la situation dans les toutes dernière secondes, faisant chavirer la salle, tomber de bonheur son entraîneur... et grincer des dents les Italiens qui perdaient là leur cinquième finale en combat, sur six possibles.
Néanmoins si les Transalpins ratent le triomphe, leur score étoffé par leur domination en kata ne devrait pas manquer d'être impressionnant à la fin de la compétition. Quant aux Suisses, avec deux médailles, ils atteignent leurs objectifs au-delà de leurs espoirs les plus fous !

l'info
Finale - 60 kg : Giulani (ITA) - Lopes (FRA) / 8-1 07/05/2011 À 17:01
Raté !
Dominateur et très présent mentalement dans les phases préliminaires, Johan Lopes a eu du mal à gerer nerveusement la coupure. Face à l'Italien Giuliani, il était bien loin de sa tranquille assurance des tours précédents. Mené rapidement par trois points d'écart contre un Italien toujours devant lui dans les attaques, il finissait par prendre un mawashi en contre qui portait le score à sept points à un, puis huit à un dans les dernières secondes. Quand ça veut pas...
Une mauvaise fin pour une très belle aventure : Johan Lopes, déjà remarqué aux championnats du monde à Belgrade, se hisse pour la première fois en finale d'un grand championnat et en donnant des signes que cette aventure ne restera pas sans lendemain. Dommage tout de même, les combattants italiens se hissaient pour la cinquième fois en finale, mais c'est la première qu'ils emportent...

l'info
Finale -67 kg : D. Triantafyllis (GRE) - C. Massa (ITA) 1-0 07/05/2011 À 16:48
La victoire est revenue au plus patient, le Grec Triantafyllis, qui a su attendre... la fin de la prolongation, pour marquer le seul et unique point du combat sur une longue phase d'attente mutuelle.
Quand même. C'est le deuxième titre européen de suite pour le Grec qui est aussi champion du monde. L'homme fort de la catégorie, c'est lui.

vidéo
L'analyse de Yann Baillon
voir toutes les vidéos
L'analyse de Yann Baillon 07/05/2011 À 16:27
Yann Baillon, sur la chaise de coach avec Lollita Dona toute la journée, dresse un bilan de ce samedi, analyse la journée de Lolita et donne rendez-vous pour les équipes demain "Cela va être difficile", promet-il. Interview.

photo
r_La communication au travail.JPG
L'équipe communication de la fédération au travail ! 07/05/2011 À 16:20
Depuis la grande salle de la Kolping Arena, l'équipe rédactionnelle, Olivier, Manu, Emilie et Denis derrière l'appareil photo, qui vous alimente en informations, vidéos et images sur le site officielkaratemagazine et sur le réseau facebook. Photo : Denis Boulanger

l'info
Kata : deux nouvelles médailles pour la France 07/05/2011 À 16:08
Il n'y a pas eu photo. Sortis au forceps de la lourde déception de cette double élimination en prenant des drapeaux dans les deux cas - le timing de la compétition est serré - l'équipe garçons et l'équipe filles sont revenues finir le travail sur une bonne note. Quatre 5-0 en quatre tours (deux chacun), qui montrent où se situent les deux équipes françaises : sur le podium loin devant les autres et tout près, vraiment tout près des finalistes espagnols.
Les filles dominaient les Autrichiennes et les Turques en deux prestations nettes, les garçons prenaient de leur côté les Anglais puis les Allemands, en finissant par un bunkai très enlevé qui faisait réagir le public et baisser la tête des Allemands, beaucoup moins sûrs d'eux dans ce registre. Deux belles médailles de plus pour le kata français.

vidéo
La réaction de Lolita Dona
voir toutes les vidéos
La réaction de Lolita Dona 07/05/2011 À 15:54
Soutenue par l'équipe de France, Lolita Dona est allée chercher sa médaille de bronze… Une couleur qui ne la satisfait pas vraiment. Peut-être qu'il lui a manqué ce petit quelque chose de fraîcheur lors de sa demie… Elle s'en explique et donne déjà rendez-vous à la concurrence aux championnats de France dans trois semaines.

vidéo
Combat pour la 3e place
voir toutes les vidéos
Le combat pour la 3e place de William Rolle 07/05/2011 À 15:25
Revivez l'ambiance de la place de 3e de William Rolle comme si vous y étiez avec la finale en intégralité

l'info
Kata : l'Espagne écarte la France 07/05/2011 À 15:14
Les trio kata français avaient, chez les filles, comme chez les garçons, un sacré défi dès leur premier tour : l'Espagne ! Un hors d'oeuvre qui n'est pas passé. Défaite 1-4 pour les filles et 2-3 pour les garçons.

photo
r_IMG_3142.JPG
Le clin d'oeil de Rafael Aghayev 07/05/2011 À 14:59
Très dispo, la star azérie, est montée dans la tribunes de la Kolping Arena pour répondre aux nombreuses sollicitations d'autographes et de photos souvenirs.

L'occasion de saluer la rédaction d'Officiel Karaté et de nous montrer son nouveau tatouage.

vidéo
La réaction de William Rolle
voir toutes les vidéos
La réaction de William Rolle 07/05/2011 À 14:31
Battu en quart, William Rolle décroche une nouvelle médaille de bronze, la troisième consécutive. Une satisfaction pour le combattant de Sarcelles qui a connu un gros trou d'air après ses mondiaux ratés en octobre et qui n'avait pas réussi à se rassurer lors des compétitions de préparation.
Ce n'est pas encore l'or, mais la médaille est là.

l'info
-61 kg / repêchage : Dona en bronze 07/05/2011 À 14:27
Elle n'aura "raté" qu'un combat, celui de sa demi-finale contre la Suissesse Schwab. Confrontée dans le combat pour la place de trois à la Polonaise Marta Dabrowska, une combattante victorieuse du dernier Grand Prix de Slovaquie, Lolita Dona a été à la hauteur, sans frémir. Menant rapidement deux à zéro, elle concluait son championnat sur un joli coup de pied qui l'amenait à cinq à un.

l'info
-50 kg : Aquilina non repêchée 07/05/2011 À 14:12
Décidément, pas son jour. L'Allemande Christiansen, battue par la Turque Ozcelik en demi-finale, la prive de repêchage.

photo
r_Barre - SUI.JPG
-55 kg : Le bronze pour Stéphanie Barré 07/05/2011 À 14:11
Pour un premier grand championnat officiel, Stéphanie Barré n'est pas passée à côté. Battue par plus forte qu'elle au premier tour, elle a pris tout ce qu'elle pouvait prendre. Contre la Suissesse Magnin dans ce combat décisif, le risque était grand de mal gérer la situation. Elle su pourtant rester tranquille et enquiller deux points en laissant son adversaire avancer sur elle, sans excès de vitesse ou de précipitation. Même si Aurélie Magnin fit pression, avec le public derrière elle, la Française ne donna jamais l'impression de perdre le contrôle  et garda un point d'avance à trois à deux. Elle pouvait laisser éclater une joie bien légitime à la fin du combat. Cette médaille lui ouvre de belles perspectives. Photo : Denis Boulanger

l'info
-55 kg / repêchages : Ça passe pour Barre ! 07/05/2011 À 14:03
Elle est abonnée au deux à un et tant mieux car c'est sur ce score que Stéphanie Barre est en train de "positiver" son championnat d'Europe en battant successivement l'Allemande J. Bitsch sur ce score et la Roumaine S. Sandu en prolongation sur la même marque. La voici à portée de la médaille de bronze.

photo
r_Aquilina - GER.JPG
-50 kg / quart : la douche froide 07/05/2011 À 13:54
On la croyait tirer d'affaire dans un combat mal embarqué contre l'Allemande D. Christiansen, alors que, menée deux à zéro avec un point de pénalité pour contact à vingt secondes de la fin, l'arbitre décidait de pénaliser une simulation de l'adversaire tout en donnant le point à à Betty Aquilina. À deux partout, c'était reparti... sauf qu'une nouvelle attaque au visage envoyait à nouveau l'Allemande sur les fesses ! Nouvelle simulation, peut-être, mais le médecin voyait une marque sur le visage de Christiansen et l'arbitrage infligeait donc, cette fois, deux points de pénalité à la Française. Deux à quatre à deux secondes de la fin, c'en était fini pour la vice-championne du monde.
Photo : Denis Boulanger

l'info
-50 kg / 1er tour : Aquilina, pas si simple 07/05/2011 À 13:48
Pas si simple. C'est dans les deux dernières secondes que Betty Aquilina se faisait reprendre par la modeste Slovène Bezgovsek. Heureusement, elle remettait les pendules à l'heure avec trois points en prolongation, dont une pénalité pour contact qui lui valait une arcade saignante.

l'info
-67 kg / repêchages 1 : Rolle dans la douleur 07/05/2011 À 13:34
Difficile de se remettre dans le coup après une grosse désillusion... William Rolle faillit bien passer à la trappe pour ce repêchage pour le bronze contre le modeste Portugais Jorge Machado. C'est en effet à moins de quinze secondes du gong qu'il parvenait à recoller à trois partout, après s'être fait piqué plusieurs fois en contre. Remis en selle, il plantait deux points nets en tsuki au corps. Le voici reparti.

vidéo
William Rolle poussé par le clan français
voir toutes les vidéos
William suporté par les siens 07/05/2011 À 12:58
L'arbitre central aura été dur avec William Rolle lors de son combat contre le Grec Triantafyllis : pour preuve, les avis répétés de l'arbitre de chaise de donner des points au Français. Revivez quelques moments de ce quart de finale dans le camp français, sous les encouragements notamment d'Ibrahim Gary.

l'info
-61 kg / demi : Dona dans le piège suisse 07/05/2011 À 12:36
Les Suissesses sont chez elles et cela se voit. Après Fanny Clavien en or hier, ce sera au tour de Diana Schwab de monter en finale aujourd'hui. C'est Lolita Dona qui fait les frais de cette victoire sur une seule action décisive, une tentative d'uraken dans la première minute de la Française (consciente qu'elle doit bousculer la Suissesse chez elle) contrée par Diana Schwab. Le premier point tombé du côté helvétique à la grande satisfaction du public de Kloten, plus rien ne fut marqué. La Suissesse, troisième des derniers championnats du monde tout de même (mais Lolita Dona y fut finaliste), tournant et contrôlant jusqu'à la fin. Elle pouvait exulter au coup de gong, elle venait de gagner sa première finale du jour.

l'info
-61 kg quart : les drapeaux pour Lolita 07/05/2011 À 12:25
Ouf ! À deux secondes de la fin, alors que Lolita Dona tient son point d'avance, son adversaire croate revient au score. La prolongation est angoissante et stérile. Mais, très justement, c'est Lolita Dona qui obtient les cinq drapeaux pour elle.

l'info
-61 kg / 2e tour : Ça passe pour Lolita Dona 07/05/2011 À 12:21
Elle s'applique. Un beau coup de pied au corps pour deux points et une frappe au visage précise, Lolita Dona n'a eu aucune difficulté à passer la Bosniaque Suljkanovic.
La Française n'en a pas fini avec son tour de l'ancienne Yougoslavie puisqu'elle affronte ensuite une Croate, A. Lenard !

l'info
-55 kg : Stéphanie Barrée repêchée 07/05/2011 À 12:14
La Croate Kovacevic se hisse en finale et repêche la jeune Française.

l'info
-67 kg : William Rolle repêché 07/05/2011 À 12:04
Cela aurait été vraiment injuste, qu'il ne le soit pas. Le Grec Triantafyllis a été à la hauteur de sa réputation et le Français Rolle aura une chance d'emporter une médaille de bronze.

l'info
-55 kg / 1e tour : Kovacevic trop indigeste 07/05/2011 À 11:58
Un peu dur comme hors d'oeuvre : la Croate Kovacevic a terminé troisième des derniers championnats du monde et fut championne d'Europe il y a deux ans. Malgré toute sa volonté tournée vers l'attaque, la jeune Stéphanie Barré ne fut pas assez rapide pour la cadrer et pour éviter deux attaques décisives.

l'info
-61 kg / 1er tour : Lolita concentrée 07/05/2011 À 11:54
Elle est en forme. Lolita Dona s'est aussi montrée très concentrée et précise dans son travail contre la jeune Serbe Sanja Cvrkota. Trois points à un au final, avec deux points bien détachés au visage dans les trente dernières secondes pour faire la différence.

photo
r_Supporters francais.JPG
France : tes supporters sont là ! 07/05/2011 À 11:45

Ils sont venus à une trentaine depuis la Vendée, de Pornichet, de Chantonnay et des clubs alentours pour soutenir les Bleus et notamment Stéphanie Barré. Ils font du bruit, et sont bien décidés à soutenir les combattants tricolores jusqu'au bout.

photo
r__65D6739.JPG
-60 kg quart : Rolle déçu ! 07/05/2011 À 11:45
On en parlera sûrement. Dans l'affrontement qui opposait sans doute les deux plus forts de la catégorie aujourd'hui, William Rolle aura fait le combat qu'il fallait contre le champion du moment, le Grec Triantafyllis, champion d'Europe et champion du monde en titre. Le Grec s'appuyant sur des rushs foudroyants et très précis vers l'avant, le Français avait manifestement décidé de le laisser venir pour le châtier en contre en se fondant sur sa propre vitesse d'exécution. Mission accomplie... sauf qu'à chaque séquence, la moitié des arbitres se prononcèrent pour le Français, l'autre moitié dont l'arbitre central, systématiquement pour son adversaire grec. Trois fois de suite le point tomba du côté du champion en titre, un quatrième point venant "récompenser" les débuts de protestation du combattant français. Frustrant. Photo : Denis Boulanger

l'info
-60 kg demi : La finale pour Lopes ! 07/05/2011 À 11:33
Parfait ! Johan Lopes a dégouté son adversaire allemand, A. Heimann, un homme en forme toute l'année dernière, mais qui ne parvint jamais à s'opposer au style précis et clairvoyant du Français. Mené puis distancé dans la dernière minute, l'Allemand subissait à la fin du combat une averse de pénalités pour saisie et frappes mal contrôlées pour un 9-0 final qui reflétait assez bien la différence entre les deux prétendants à la finale sur ce combat !

photo
r__65D6629.JPG
-60 kg quart : Lopes a l'oeil du tigre 07/05/2011 À 11:23
Le voici en demi-finale ! Ce ne fut pas pourtant pas facile contre le Hongrois Horvath, un attentiste au karaté précis qui chercha tout le combat à bousculer le Français pour le faire pénaliser pour saisie, ce qui marcha une fois seulement, Johan s'appliquant ensuite à ne pas rééditer l'erreur. À la fin du temps réglementaire, le score était encore vierge, Johan Lopes ayant d'ailleurs prudemment attendu la prolongation pour avancer de nouveau. Lucide et sûr de lui, il remettait le Hongrois sous pression dès le début de la minute supplémentaire, se montrant très efficace dans ses changements de rythme tout en simplicité et en efficacité en kizami et en gyaku au visage. 3-0, un combat parfaitement mené. Photo : Denis Boulanger

l'info
-67 kg / 3e tour : Rolle est allé le chercher 07/05/2011 À 11:05
William Rolle semblait s'être rendu les choses faciles contre le Suédois Bedri en marquant d'entrée un premier point suivi d'un contre très propre en gyaku-tsuki au corps. Mais le Suédois se rebellait et revenait à deux partout à quinze secondes de la fin. Flottement ? Pas du tout car William assumait une belle attaque directe et nette en gyaku au corps, suivie dans les dernières secondes d'un point de pénalité. Les pieds ne sont pas passés, malgré l'envie du Français d'ajouter un ura-nage en fin de combat. Ce sera pour le prochain tour, contre le champion d'Europe et champion du monde grec Triantafyllis. Attention les yeux !

vidéo
William Rolle est lancé
voir toutes les vidéos
Rolle concentré 07/05/2011 À 10:58
William Rolle fait un début de journée appliqué et ça se voit. Quelques images de son combat contre le Russe Kamparov…

l'info
-60 kg / 2e tour : Et de deux pour Lopes ! 07/05/2011 À 10:51
Malgré son nom, Marko Antic est un très jeune combattant. Mais l'école serbe de karaté a le vent en poupe et le jeune combattant se montra vraiment dangereux. Pas de problème, car Johan Lopes va bien ce matin. Volontaire et rapide dans ses attaques, n'hésitant pas à prendre le risque d'entrer dans la distance, le Français finissait par marquer le seul et unique point du combat à l'entrée de la dernière minute sur une frappe sècle et précise au visage.

l'info
Les tableaux ici 07/05/2011 À 10:36
Retrouvez les tableaux complets d'hier et ceux d'aujourd'hui sur le site de la WKF ici

l'info
-67 kg / 2e tour : Rolle passe les obstacles 07/05/2011 À 10:34
Un deuxième tour encore "copieux" pour William Rolle, que le tirage au sort a choisi d'éprouver avec le Russe Kamparov Tant mieux, le Français paraît bien dans son karaté. Malgré de très belles tentatives de balayage inabouties qui montrait un William précis et prêt à sortir un karaté brillant, il lui fallut cependant encore une fois entrer dans la dernière minute pour accrocher le premier point en pressant son adversaire en coin de tatami.

l'info
-60 kg / 1er tour : Lopes, la bonne carburation 07/05/2011 À 10:24
La différence fut flagrante : face aux gyaku-tuski laborieux de son adversaire luxembourgeois L. Raschella, Johan Lopes afficha d'entrée sa vivacité et sa confiance. Ce fut une pluie de kizami-tsuki directs et précis, ne laissant aucun doute aux arbitres, et un joli coup de pied plein d'audace. 6-0 en moins d'une minute trente. 8-0 à dix secondes de la fin. Du travail propre et le parfait état d'esprit pour ce début de journée.

l'info
-67 kg / 1er tour : Un bon premier tour pour Rolle 07/05/2011 À 10:15
C'est le Néerlandais Berens, un client, que William Rolle affrontait dès le premier tour. Il lui fallut les deux premières minutes pour se mettre en route, mais une bonne frappe à ce moment-là le libérait. Sur le rush final du Néerlandais, il lui plantait un ura-mawashi en contre bon pour le moral et la confiance. 4-0. C'est parti.

l'info
Le programme de samedi 07/05/2011 À 00:21
La journée de ce samedi 7 mai s’annonce bien chargée. En début de journée, place au combat masculin avec les -67kg (William Rolle) et les -60kg (Johan Lopes) à 10h avant l’entrée sur les tapis des féminines : Lolita Dona (-61kg) et la jeune Stéphanie Barré (-55kg). À 13h, ce sera au tour de la vice championne du monde de la catégorie des -50kg, Betty Aquilina, de s’élancer.

Les finales sont prévues à partir de 16h30, soit une heure trente après le début des par équipes kata où l’on retrouvera, côté français, les trio Jonathan Maruani-Romain Lacoste-Jonathan Plagnol et Clotilde Boulanger-Céline Chevallier-Sonia Fiuza. Les finales kata sont prévues à partir de 17h40.

vidéo
La finale de Nadège Aït-Ibrahim
voir toutes les vidéos
La finale de Nadège Aït-Ibrahim 07/05/2011 À 00:21
Revivez en intégralité la finale des championnats d'Europe +68kg. Au bout, la victoire et le titre pour la combattante française, déjà vice championne du monde il y a six mois à Belgrade.

vidéo
La réaction de Sandy Scordo
voir toutes les vidéos
La réaction de Sandy Scordo 06/05/2011 À 21:08
Finaliste européenne, une médaille d'argent au goût un peu amer tout de même pour Sandy…

vidéo
La réaction de Nadège Aït Ibrahim
voir toutes les vidéos
Nadège, tout sourire… 06/05/2011 À 20:55
Elle est la nouvelle championne d'Europe ds +68kg : Nadège Aït-Ibrahim a traversé ce championnat. Une jeune fille tout sourire qui ne réalise pas vraiment encore ce qui lui arrive…

photo
Minh Dack, huit fois médaillé, hélas 06/05/2011 À 20:51
Le Français Minh Dack se hisse pour la... huitième fois consécutive sur la troisième place du podium des championnats d'Europe en kata masculin. Il manque l'accession en finale d'un drapeau.

(Crédit photo : Denis Boulanger)

vidéo
Le bilan de Minh Dack
voir toutes les vidéos
Minh Dack, "Cela se joue à pas grand-chose" 06/05/2011 À 20:46
Il est à nouveau médaillé européen. À nouveau en bronze aussi. De quoi nourrir quelques regrets : ceux de ne pas s'être ouvert les portes de la finale, battu par l'Espagnol 2-3. Son bilan.

photo
r_kata féminin Sandy Scordo-2e.JPG
L'argent pour Sandy Scordo 06/05/2011 À 20:46
Pour la deuxième année consécutive Sandy Scordo se hisse en finale des championnats d'Europe de kata féminin.

(Crédit photo : Denis Boulanger)

photo
r_84kg Taumotekava-3e.JPG
J.-C. Taumotekava, médaille de bronze -84 kg 06/05/2011 À 20:42
Première médaille européenne pour Jean-Christophe Taumotekava.

(Crédit photo : Denis Boulanger)

photo
r_68kg+ Ait Ibrahim.JPG
Nadège Ait Ibrahim, une fille en or ! 06/05/2011 À 20:41
Championne d'Europe +68 kg

(Crédit photo : Denis Boulanger)

l'info
Finale -75 kg : R. Smaal (NED) - L. Busa (ITA) / 3-1 06/05/2011 À 20:19
Troisième finale du jour pour les combattants transalpins. Un triomphe en forme de frustration puisque l'homme du jour, l'Italien Busa, vainqueur de Kenji Grillon, mais aussi de l'immense combattant Rafal Aghayev, se ratait sur sa finale contre le Néerlandais Smaal, troisième des championnats d'Europe 2010 et vainqueur de cinq tournois en 2010.

l'info
FInale +68 kg : N. Ait Ibrahim - R. Krejcova (CZE) / 1-0 06/05/2011 À 19:58
De l'or pour Nadège Ait Ibrahim, qui a contrôlé cette finale comme elle est passée à travers le championnat, avec assurance et sans douter d'elle-même une seconde. C'est en début de combat qu'elle est allé chercher un point impérieux qu'elle sut défendre sans stress jusqu'à la fin du combat contre une Tchèque impuissante, bien qu'elle se soit montrée plutôt en forme sur ce début d'année 2011. Un premier grand titre en championnat officiel particulièrement convaincant pour Nadège Ait Ibrahim, après sa finale perdue des championnats du monde.
Avec cette médaille d'or, la journée se termine bien pour la France qui se place dans le peloton de tête face à ses grands rivaux, partis forts eux aussi, comme l'Italie ou l'Espagne. La bataille est engagée !

vidéo
La prestation de Sandy Scordo
voir toutes les vidéos
La finale de Sandy Scordo 06/05/2011 À 19:49
Sandy Scordo est vice championne d'Europe kata. Revivez son kata de la finale lors de ces championnats d'Europe 2011 à Zurich.

l'info
Finale -68 kg : F. Clavien (SUI) - I. Colomar Costa / 2-0 06/05/2011 À 19:48
La Suisse a sa médaille et le public son bon moment du jour : une joie très fraîche de Fanny Clavien et de son sympathique et talentueux entraîneur Franco Pisino. En deux temps l'affaire fut réglée en début de combat par la Suissesse qui ne se laissa jamais gagner par le doute et voler "sa" médaille.

l'info
FInale +84 kg : J. Horne (GER) - S. Maniscalco (ITA) / 3-0 06/05/2011 À 19:29
Deux finales de passées, et déjà deux Italiens à ce niveau, mais pour deux défaites. Le grand Stefano Maniscalco ne sut pas gérer le solide Allemand Jonathan Horne champion en titre et vainqueur de l'open d'Allemagne et du Grand Prix de Tchéquie à la fin de l'année dernière. Avec son allonge et son karaté simple et direct, celui-ci emporta tous les moments décisifs, laissant l'Italien tenter sans y parvenir d'emballer le combat. Horne est décidément le poids lourds numéro un en Europe depuis deux ans.

l'info
Finale -84 kg : Bitevic (SRB) - Loria (ITA) / 3-2 06/05/2011 À 19:19
Le vainqueur du Français Taumotekava, l'Italien Busa est pris en défaut dans sa finale par le jeune Slobodan Bitevic, champion du monde en titre, l'un des combattants en forme de cette belle équipe serbe. C'est lui qui parvenait à être le plus précis sur un échange de début de combat, prenant un point d'avance qui allait bien gêner l'Italien obligé de faire pression. Du coup il se faisait prendre en contre une deuxième fois et ne parvenait jamais à refaire son retard.

l'info
Kata féminin : Scordo battue par 4 drapeaux à 1 06/05/2011 À 19:01
Son "Unsu" fut claquant et ferme et Sandy Scordo n'a sans doute pas de regrets à avoir, mais les juges lui ont préféré, par quatre contre un, le karaté shito-ryu de l'Espagnole Martin Abello, championne d'Europe en 2009. Le kata français apporte deux médailles sur deux possibles, mais aucun titre en cette première journée.

l'info
Kata masculin : Valdesi champion pour la... onzième fois ! 06/05/2011 À 18:53
Toujours aussi impressionnant l'Italien Luca Valdesi a emporté nettement le titre de champion d'Europe en prenant les cinq drapeaux à son adversaire espagnol Damian Quintero, pour la première fois aligné en seniors en individuel. Avec cette nouvelle victoire, Luca Valdesi emporte son... onzième titre européen de suite ! Qui dit mieux ?

l'info
En attendant les finales 06/05/2011 À 17:51
C'est le moment du break à Zurich et de la traditionnelle cérémonie d'ouverture. Un moment récréatif avec, groupe de hip-hop suisse, grandes trompettes et lutteurs traditionnels, dynamisé par l'arrivée d'une délégation suisse très en forme et très acclamée.
Retour des combats à 18h30.


vidéo
Jean-Christophe Taumotekava, 3e en -84kg
voir toutes les vidéos
La réac' de JC Taumotekava 06/05/2011 À 17:33
La médaille autour du cou, ce sera en toute fin de journée. Mais Jean-Christophe Taumotekava peut en être sûr : le bronze, c'est pour lui. Son bilan de la compétition  et l'avis de Louis Lacoste, qui l'a coaché tout au long de la journée.

l'info
-75 kg / repêchages : Aghayev prend le dessus sur Grillon 06/05/2011 À 16:31
Même si l'Azéri ne semble pas s'être présenté à son meilleur état de forme, ses percussions précises et son art consommé de mettre en valeur ses attaques ont eu raison de Kenji Grillon.
Après la première frappe comptabilisée, à l'entrée de la dernière minute, sur une attaque précise et rapide au visage, la messe était dite. Tournant, esquivant et jaillissant, d'autant plus à l'aise quand il mène, le multi champion d'Europe et du monde glânait encore deux points pour un trois à zéro final. Il ajoute une médaille de bronze inutile à son palmarès, qui aurait été bien mieux mise en valeur du côté du jeune Français. Dommage.

l'info
-84 kg / repêchages : Taumotekava, la première médaille 06/05/2011 À 16:10
Il restait vingt-six secondes au compteur quand Jean-Christophe Taumotekava a décidé de lâcher les chevaux contre le Letton Sadikovs. Deux beaux coups de poing pour mettre le Letton à distance et un coup de pied pour finir à 5-0. Malgré la déception, une belle compétition et une médaille très méritée pour le Néo-Calédonien.

vidéo
La légende Aghayev battue !
voir toutes les vidéos
-75kg : Aghayev battu ! 06/05/2011 À 16:09
Le lutin azéri n'avait perdu qu'un seul combat en championnat officiel en individuels depuis ses débuts en seniors, à l'occasion de la finale des championnats d'Europe 2008 des -70kg face à l'Espagnol Martin Vasquez… Il a été battu par l'Italien Busa. les images de ce petit moment d'histoire qui a aussi ouvert la porte des repêchages à Kenji Grillon.

l'info
-75 kg : Grillon repêché 06/05/2011 À 15:39
L'Italien Busa s'est allongé à terre ivre de bonheur : il vient de battre sur deux points incontestables la légende Aghayev. Du coup, le Français Grillon est repêché et retrouve une occasion d'aller chercher la médaille.

l'info
-75 kg / 3e tour : Italie 2, France 0 06/05/2011 À 15:14
C'était rien de moins que le dernier finaliste des championnats du monde, l'Italien Luigi Busa (derrière Rafal Aghayev), champion du monde en 2006, qui se dressait devant le jeune Grillon. Le Français faisait un combat attentiste, mais vif contre l'Italien, volontiers attentiste. À 0-0 au compteur en fin de combat, celui-ci commençait à tenter d'élever un peu le rythme, peut-être vaguement inquiet de la vivacité du Français qui avait bien failli arracher le point sur une jolie frappe au visage. Malheureusement, alors que le Français acceptait la montée en rythme de son adversaire, c'est lui qui était piqué d'une frappe au visage en corps à corps.  Kenji Grillon n'est pas si loin, mais c'est l'Italien Busa qui passe en quart... où il rencontrera le diable azéri Aghayev. Le repêchage est peu probable pour Kenji Grillon. C'est la deuxième défaite d'un combattant français contre un Italien aujourd'hui. Il serait bon de revenir au score.

vidéo
Tiffany Fanjat s'incline au 2e tour
voir toutes les vidéos
Les combats de Tiff' 06/05/2011 À 15:06
Tiffany Fanjat, pas à 100% sur ce championnat après s'être blessée aux ischios-jambiers de la jambe droite, perd au 2e tour. Une déception, forcément, mais comme elle l'indiquait hier "je ferai tout pour être au rendez-vous de 2012".

photo
r__65D6168.JPG
-75 kg / 2e tour : Grillon bis repetita 06/05/2011 À 14:48
Le Portugais Moreira n'aura pas non plus posé de gros problèmes au Français Kenji Grillon qui règle rapidement la question avant d'aborder les gros morceaux à venir : le Belge Vandeschrick ou l'Italien Busa.

Photo : Denis Boulanger


l'info
-75 kg / 1er tour : Grillon se chauffe 06/05/2011 À 14:43
Deux petits points sur l'Anglais Brown, cinquième des derniers championnats d'Europe auront suffit au double vainqueur de l'Open de Paris pour régler la question du premier tour. À suivre !

photo
r__65D6061.JPG
-68 kg : Fanjat non repêchée 06/05/2011 À 14:36
Battue par la forte Slovaque Visnovska, la Grecque Panetsidou ne repêche pas la Française.

Photo : Denis Boulanger

l'info
+68 kg / quart : C'est sa journée ! 06/05/2011 À 14:35
Elle est championne d'Europe et a gagné l'open de Paris et celui de Rotterdam. Pourtant la Néerlandaise Nortan n'a absolument pas déstabilisé une Nadège Ait Ibrahim plus mobile qu'au tour précédent. Une première attaque à mi-combat, un deuxième point sur le gong sur pénalité et la Française se retrouve en finale !

photo
r__65D6081.JPG
+68 kg / 2e tour : AIt Ibrahim sûre d'elle 06/05/2011 À 14:27
Elle n'a pas douté et n'a pas fait douter contre l'Anglaise Hurry, rapidement débordée. Bien campée au milieu du tatami, la Française Nadège Ait Ibrahim a assuré tranquillement sa domination de deux frappes franches, tout en puissance et en assurance. La Française est très bien partie.

Photo : Denis Boulanger

l'info
-68 kg / 2e tour : Fanjat trop juste... 06/05/2011 À 14:16
Championne d'Europe en titre la Grecque Panetsidou est pleine de vivacité. Son style tout en mouvement révéla les limites du moment d'une Tiffany Fanjat encore convalescente. En deux contres efficaces, elle laissait la Française a deux points.

l'info
+68 kg / 1er tour : Nadège passe Féo ! 06/05/2011 À 14:06
L'espagnole Féo Gomez a été championne du monde et reste l'une des plus dangereuses combattantes toutes catégories confondues. Mais elle n'a pas fait peur à Nadège Ait Ibrahim qui s'est bien installé au centre du tapis, est allée arracher un joli point à son adversaire et a résisté sans plier à tous ses assauts, lesquels se sont faits plus en plus désordonnés à mesure que le temps passait. Une performance qui augure très bien de la suite !

l'info
-68 kg / 1er tour : Fanjat passe d'un point 06/05/2011 À 13:59
L'Arménienne Rubinyan n'est pas une foudre de guerre, et Tiffany Fanjat n'est pas allé cherché loin dans ses retranchements pour planter le point nécessaire à ce premier tour.

photo
r_Taumotekava - ITA.JPG
-84 kg / demi : Loria trop coriace 06/05/2011 À 13:53
L'Italien Loria est un renard des surfaces. Il était déjà champion d'Europe en 1997, du temps de Michael Brown ! Il sut gérer de toute son expérience le jeune Français. Une petite touche d'entrée et beaucoup de tours de tapis ensuite paraissait lui assurer le gain du combat... sauf que l'arbitrage finissait par le pénaliser d'un point pour non combativité sur le gong. Mais pas de miracle, l'Italien rééditait exactement le même scénario sur la prolongation.

(Crédit photo : Denis Boulanger)

photo
r_ Taumotekava - SLO.JPG
-84 kg / quart : Taumotekava en demi ! 06/05/2011 À 13:33
Le jeune Français néo-calédonien est vraiment dans le sens de la marche. Face au Slovène M. Matijevic, puissant et rapide, il commence par prendre les trois points sur un ura-mawashi-geri d'entrée de jeu. Le Slovène pousse et le déstabilise un peu, et finit par revenir au score par un coup de pied au corps. Dans la reprise suivante, un balayage terrible, heureusement non comptabilisé, "sonne" le Français qui met quelques secondes à se relever. Va-t-il se désunir ? Au contraire ! En deux attaques très propres, feinte en gyaku-tsuki et kizami-tsuki, il reprend le large et ne laisse le Slovène ne reprendre qu'un point. Solide.

(Crédit photo : Denis Boulanger)

vidéo
Taumotekava bien lancé
voir toutes les vidéos
-84 kg / 2e tour : Taumotekava bien lancé 06/05/2011 À 13:32
Il ne fallait pas faire de bêtise devant le « régional de l’étape, le Suisse M. Luca soutenu par son public. Mais en entamant d’entrée par un mawashi au visage parfait, le Français Jean-Christophe Taumotekava se mettait sur de bons rails. Heureusement car, pris sur une frappe au visage, le Français prenait un second point dans la foulée pour simulation sous les vivas suisses. Lucide et tranquille, il remisait très proprement au visage dans les secondes suivantes pour se mettre à l’abri.
FRA – SUI : 4-2

l'info
+84 kg : Ibrahim Gary ne sera pas repêché 06/05/2011 À 13:19
Son vainqueur macédonien étant sorti au tour suivant par le Croate Vucic, Ibrahim Gary est d'ores et déjà éliminé de la partie. Dur...

photo
r_la Kolping Arena.jpg
La Kolping Arena 06/05/2011 À 13:02
Lumière d'ambiance dans la Kolping Arena de Zurich...

l'info
+84 kg / 1er tour : Gary sorti d'entrée 06/05/2011 À 12:58
Face à l'ancien médaillé européen macédonien, Z. Arsovski, Ibrahim Gary n'a pas trouvé les ressources pour passer l'obstacle. À dix secondes de la fin, une pénalité décisive lui coûte un point et le combat.

vidéo
"Il faudra être au top tout de suite"
voir toutes les vidéos
Les ambitions des "katamen" 06/05/2011 À 12:49
Le nouveau trio masculin qu'est venu intégrer le champion du monde Jonathan Plagnol, de retour, sera sur les tatamis demain samedi. Ils sont prêts, tous les trois, pour marquer leur territoire…

l'info
-84kg / 1er tour : ça passe pour Taumotekava 06/05/2011 À 12:41
Jean-Christophe Taumotekava passe son premier tour en gérant parfaitement le Néerlandais Dutomadio 2-1 avec les poings. Un premier combat plus qu'appliqué. Le Français est dans le coup !

l'info
Kata masculin & féminin : Sandy Scordo en finale 06/05/2011 À 12:41
Deux Français en demi-finales ce matin pour le kata et on se dit que ça pourrait bien sourire. Sandy Scordo doit dominer la Portugaise Espateiro, une technicienne de qualité, mais à la portée de la Française, victorieuse au premier tour d’une Serbe médaillée de bronze aux derniers championnats du monde, M. Madzarevic par trois drapeaux à deux. Quant à Minh Dack, si  il doit affronter l’Espagnol Quintero qui a de quoi inquiéter le camp français avec son « shito » sec et précis, il a paru au meilleur de sa forme dans les tours précédents.
Pas de problème pour Sandy Scordo qui prend les cinq drapeaux à la Portugaise, laquelle n’a pas les moyens de s’imposer au karaté intense d’une Française qui se libère tour après tour. Mais ça ne passe pas pour Minh Dack, d’un drapeau… Grosse déception pour le représentant Français qui semblait parti en début de journée pour être celui qui allait ébranler l’éternel domination de l’Italien Valdesi, manifestement toujours aussi puissant et « pêchu ».
Dommage… Minh Dack aura mis de la puissance, mais un peu moins de précision que son adversaire espagnol.


l'info
C'est parti ! 06/05/2011 À 12:35
Après quelques heures de difficultés à trouver une connexion qui veuille bien fonctionner dans la "Kolping Arena" de Kloten, en pleine campagne à quelques kilomètres de Zurich...

...les Championnats d'Europe de Karaté 2011 sont déclarés ouverts !

photo
r__65D5805.JPG
Minh Dack en scène 06/05/2011 À 12:34
Minh Dack aura été le premier à fouler les tapis de la Kolping Arena ce matin.

vidéo
Sandy Scordo pour un 1er titre européen ?
voir toutes les vidéos
Sandy Scordo : "Aujourd'hui, je suis prête" 06/05/2011 À 01:43
Avec un tirage au sort plutôt favorable, Sandy Scordo décrochera peut-être son premier grand titre international seniors aujourd'hui en Suisse. Elle visera donc la victoire. Mais pas seulement… Car il s'agit bien pour elle de vision à long terme. Vous avez dit Paris 2012 ?

vidéo
Le kata féminin saura très vite…
voir toutes les vidéos
Le kata féminin en piste 06/05/2011 À 01:17
Céline Chevallier, Sonia Fiuza et Clotilde Boulanger seront sur les tatamis zurichois dès ce vendredi pour aller chercher le titre européen kata. Le point avec elles suite au tirage au sort de jeudi soir. Premier adversaire de taille : l'Espagne, championne en titre dès le 2e tour. Il faudra être dedans tout de suite !

vidéo
Minh Dack vise le titre
voir toutes les vidéos
Minh Dack vise le titre 06/05/2011 À 00:37
La dernière séance d'entraînement du multi-médaillé européen avait lieu ce jeudi sous l'oeil d'expert d'Alain Auclert. Minh Dack affiche la couleur : il est en forme et vise le titre continental. Découverte du Minh Dack version 2011.

vidéo
Dominique Charré, Directeur Technique National
voir toutes les vidéos
Les ambitions du DTN 05/05/2011 À 20:12
Le Directeur Technique National, Dominique Charré, était dès ce matin au côté des équipes de France kata et combat. Son message est clair : il veut une équipe de France en or et conquérante dans l'état d'esprit. Interview.

vidéo
Le secret d'Alexandra Recchia
voir toutes les vidéos
Alexandra Recchia dévoile son secret 05/05/2011 À 19:01
Championne du monde par équipes en octobre dernier, Alexandra Recchia a un secret : le hérisson de Belgrade ! Vous connaissez ? Oui, non ? Elle le dévoile, avec beaucoup d'humour. Et si, l'autre clé pour cette équipe féminine qui ira chercher l'or européen dimanche après l'or mondial en 2010, tenait dans sa simplicité et sa cohésion en dehors des tapis ?

vidéo
Ruth Soufflet "Le par équipes me révèle"
voir toutes les vidéos
Ruth Soufflet confiante 05/05/2011 À 18:38
Championne du monde par équipes à Belgrade, Ruth Soufflet combattra en équipe ce week-end après une préparation quelque peu perturbée. Pas de quoi entamer toutefois le moral de la finaliste de l'Open de Paris, chambrée par ses camarades tricolores. L'équipe de France combat a le sourire !

vidéo
Les "Europe 2001", c'est parti !
voir toutes les vidéos
À eux Zurich ! 05/05/2011 À 18:27
L'équipe de France s'est entraînée une dernière fois aujourd'hui avant l'ouverture de la compétition demain à Zurich. De l'engagement, de la la bonne humeur, le tout sous un soleil qui a donné le sourire à tout le monde. Les Europe 2011 ? C'est parti, avec, en prime, un message de Nadir Benaïssa à tous ceux et celles qui veulent suivre l'équipe de France…

l'info
Le programme de vendredi 05/05/2011 À 16:02
Préparez-vous, la compétition commence demain ! Ce vendredi 6 mai, après les pesées, c’est l’épreuve de kata individuel qui ouvrira le bal dès 10h. Côté français, nous retrouverons Minh Dack et Sandy Scordo sur les tatamis. Les finales auront lieu à 18h30.

Les kumite individuels débuteront à 12h avec les hommes en -84kg et +84kg, suivis des femmes en -68kg et +68kg. On suivra donc tout particulièrement les performances de Jean-Christophe Taumotekava, Ibrahim Gary, Tiffany Fanjat et Nadège Aït-Ibrahim, représentant la France dans leur catégorie respective. Les finales auront lieu à 19h pour les hommes et 19h30 pour les femmes.

Enfin, les masculins -75kg entreront en lice à 14h30. Kenji Grillon tentera d’atteindre la finale qui aura lieu à 19h30. Les repêchages des kumite auront lieu à 15h30.
Une première journée importante avec plusieurs chances de médailles françaises. JB


vidéo
Louis Lacoste fait le point
voir toutes les vidéos
L.Lacoste fait le point 04/05/2011 À 23:18
Louis Lacoste, entraineur national, revient sur la préparation de l'Équipe de France pour les Championnats d'Europe 2011. Il aborde notamment l'Open du Bosphore, le dernier stage de préparation de l'Équipe de France à Montpellier et les objectifs des français pour cette compétition continentale.

Images : Maxime Rannou

vidéo
Collectif France à Montpellier
voir toutes les vidéos
Dernière séance 04/05/2011 À 23:14
Quelques images des derniers moments de préparation du collectif équipe de France à Montpellier.

Images : Maxime Rannou

l'info
Tiffany Fanjat pas à 100% 04/05/2011 À 21:40
À quelques heures des championnats d’Europe qui débutent ce vendredi à Zurich, Tiffany Fanjat n’a pas vraiment foi en ses chances de décrocher un titre : « Ma préparation s’est bien déroulée, mais j’ai ressenti une douleur aux ischios à l’entraînement et je ne suis pas en pleine confiance ». La Lyonnaise, qui s'est entraînée aujourd'hui en Suisse, se ménagera demain, mais se veut rassurante bien que préoccupée : « Je pourrai combattre ».
Si elle ne se dit pas favorite, Tiffany Fanjat ne manquera pas de motivation au moment d’aborder ses combats. Son rôle de capitaine de l’équipe de France pourrait notamment peser dans la balance. Elle le certifie d’ailleurs : « Le capitanat me tient à cœur, j’en ai besoin. C’est ce qui me rend plus forte ».
Passée cadre technique à la Fédération, Tiffany reste compétitrice avec les mondiaux 2012 en France comme objectif ultime. « Les championnats du monde à Paris demeurent mon objectif majeur » assure la championne du monde 2008. Pas au top mais déterminée, une médaille européenne en guise de hors d’œuvre serait la bienvenue.  AV

l'info
Betty Aquilina (-50kg) : La peur d'elle-même 02/05/2011 À 19:16
L’échéance approche pour Betty Aquilina. À quatre jours du début des championnats d’Europe de Zurich, la Martégale est prête pour livrer combat. Sa préparation est enfin terminée mais la karatéka a avoué avoir eu « quelques soucis de santé » durant celle-ci. « Malgré cela, je suis en bonne forme. » lance-t-elle.

Son objectif, effacer la déception des derniers mondiaux de Belgrade où la Française avait perdu son combat, face à la Chinoise Hong Li, dans les dernières secondes.

« Le plateau s’annonce très relevé avec notamment la Grecque Eudoxia Kosmidou, tenante du titre, la Slovaque Monika Višňovská et la Turque Gülderen Celik. » confit Betty Aquilina.

Mais sa principale rivale sera sa tête, « ce qui me fait le plus peur, c’est moi ! ». Il faudra donc que ça se passe bien dans la tête de la Martégale pour espérer essuyer son dernier échec. JB

itw
Minh Dack (kata) : « Donner le meilleur de moi-même » 02/05/2011 À 19:11
Le Calédonien aime les championnats d’Europe. Pour preuve ses six médailles de bronze entre 2004 et 2010 dans l’épreuve des kata. À quelques jours des championnats d’Europe de Zurich, Minh Dack évoque sa préparation et ses objectifs.

Comment s’est déroulée votre préparation ? Je me suis préparé à côté de chez moi à Courbevoie avec mon entraîneur. Une préparation qui comportait également plusieurs stages à Montpellier. J’ai également participé aux différents tournois qui précèdent les championnats. Le dernier en date, l’Open du Bosphore, ne s’est pas bien passé pour moi car je n’étais pas au mieux (ndlr : il finit tout de même troisième).

Quels sont vos objectifs pour ces championnats d’Europe ? Je n’ai pas d’objectif particulier. Pour moi l’important, c’est de donner le meilleur de moi-même. Si je donne tout alors je serais satisfait de ma compétition.

Le triple champion du monde, Luca Valdesi (bientôt 37 ans), sur qui vous avez toujours buté, vous fait-il encore peur ? Non. Avec le nouveau règlement, je ne suis pas dans la même moitié de tableau que l’Italien, donc si cela arrive, je rencontrerais Valdesi en finale. Mais encore faut-il que j’atteigne la finale. Si c’est le cas, ça serait une bonne chose pour moi.


Recueilli par J.B

l'info
Lolita Dona (-61kg) : « Je resterai agressive » 02/05/2011 À 18:59
Après deux médailles de bronze glanées aux championnats d’Europe de Zagreb (2009) et d’Athènes (2010), Lolita Dona l’assure, elle ira à Zurich pour décrocher l’or. Elle l’annonce elle-même, le titre passera peut-être par « une meilleure gestion des demi-finales. L’an dernier, c’est l’Italienne Pasqua qui m’avait privée de la finale sur un contact ».
Forte de son titre de vice championne du monde en -61 kg, elle a choisi de « reconduire la même préparation que pour les derniers championnats du monde. Je sais que je suis attendue mais je n’ai aucune revanche à prendre ».
La pensionnaire du club Budokan Thiais promet de ne pas changer sa ligne d’attaque : « Je resterai toujours aussi agressive, mais je ferai attention à ne pas toucher au visage ». En équipe, Lolita et ses trois comparses devront assumer le statut de favorite que leur confère le titre mondial acquis à Belgrade en Octobre dernier. Elles iront à Zurich pour confirmer et veulent décrocher l’or à nouveau. Leurs adversaires sont prévenues. A.V

l'info
Les "Europe" 2010 en images 29/04/2011 À 19:02
Revivez les championnats d'Europe 2010 à Athènes en vidéo sur FFKaraté TV ici

photo
r_Lolita Dona -61kg BRONZE.jpg.jpg
Rétro - Dona de retour 22/04/2011 À 13:31
Combattante, mais aussi maman, Lolita Dona -femme de Davy- avait montré en 2010 qu'il faudrait encore compter avec elle dans cette catégorie des -61kg. Quelques mises au point et beaucoup de travail plus tard, elle faisait partie de l'équipe championne du monde en Serbie. Elle sera à nouveau alignée en individuels et par équipes. Et si elle parvient à faire attention aux trop nombreux contacts dont la pénalisent les arbitres, cette combattante née peut ambitionner le titre.

photo
r_William Rolle -67kg BRONZE.jpg.jpg
Rétro - Rolle, c'est costaud 22/04/2011 À 13:26
Ce ne fut pas l'or pour William Rolle (-67kg) en 2010, mais une nouvelle médaille, une de plus, dans l'escarcelle du médaillé mondial 2008. 3e en 2009 déjà, il montait à nouveau sur le podium européen, seulement battu par l'Italien Massa dans un combat où il n'avait pas été épargné par l'arbitrage. À 25 ans, il peut passer un nouveau cap et rêver de Paris 2012. Première étape en Suisse dans quelque jours. Une autre belle chance de médaille pour le camp français.

photo
r_Betty Aquilina BRONZE.jpg.jpg
Rétro - La belle surprise Aquilina 22/04/2011 À 13:19
Pas forcément attendue sur ce podium européen, la combattante de Martigues, coachée par Louis Lacoste, livrait, à 27 ans, un super championnat : victoire pleine d'autorité (6-3) sur la Croate Kraljic, un 3-0 sec à l'Allemande Christiansen et cette toute petite défaite à la décision au 3e tour contre la Slovaque Visnovska. Un e déception qu'elle avait tout de suite su mettre de côté pour aller chercher la médaille avec un 6-0 sur l'Italienne Mischiatti. Une belle campagne, qui en annonçait une autre : celle des championnats du monde où elle est allée décrocher une magnifique 2e place. Le titre pour 2011 ? Elle peut y croire.
Photo : Denis Boulanger

photo
r_Tiffany Fanjat -68kg BRONZE.jpg.jpg
Rétro - Les regrets de Fanjat 22/04/2011 À 13:12
Elle est bien triste sur cette photo, la championne du monde 2008 : médaillée de bronze l'an passé, elle était reparti de Grèce avec plus de déception que de satisfactions : après une première victoire à la décision (unanime) contre la Hongroise Metzer, Tiffany Fanjat pssait la Croate Sales (3-0), mais s'inclinait d'un tout petit point en demie contre la Turque Burucu (1-2). Victorieuse de son combat pour la 3e place sur le score minimum (1-0) face à la Polonaise Szulc et même dans une nouvelle logique personnelle -elle est désormais cadre fédéral et entraîneur national, la Lyonnaise aura envie de briller. On attend que ça !
Photo : Denis Boulanger

l'info
Rétro - Les résultats combat 2010 22/04/2011 À 13:00
Masculins


-60kg : 1. Michele Giuliani (Italie), 2. Ilyas Demir (Turquie), 3. Danil Domdjoni (Croatie) et Konstantinos Sidiropoulos (Grèce), 5. Matias Gomez Garcia (Espagne) et Christopher James Harris (Angleterre), 7. Zeljko Krstin (Serbie) et Casper Lidegaard (Danemark)


-67kg : 1. Dimitrios Triantafyllis (Grèce), 2. Ciro Massa (Italie), 3. Ádám Kovács (Hongrie) et William Rolle (France), 5. Niyazi Aliyev (Azerbaïdjan) et Tarik Lusija (Bosnie-Herzégovine), 7. Geoffrey Berens (Pays-Bas) et Salahedinne Mesnaoui (Belgique)

-75kg : 1. Rafael Aghayev (Azerbaïdjan), 2. Michael Georgios Tzanos (Grèce), 3. Luigi Busà (Italie) et René Smaal (Pays-Bas), 5. Ivo Cvetkovski (Macédoine) et Diego Vandeschrick (Belgique), 7. Alexendre Lendyel (Ukraine) et Nermin Potur (Bosnie-Herzégovine)

-84kg : 1. Timothy Petersen (Pays-Bas), 2. Alem Kupusovic (Bosnie-Herzégovine), 3. Ognen Gruevski (Macédoine) et Salvatore Loria (Italie), 5. Enes Erkan (Turquie) et Konstantinos Papadopoulos (Grèce), 7. Bleard Amagjekaj (Suède) et Matija Matijevič (Slovénie)

+84kg : 1. Jonathan Horne (Allemagne), 2. Dejan Umicevic (Serbie), 3. Stefano Maniscalco (Italie) et Tomáš Reich (République tchèque), 5. Nuno Manuel Dias (Portugal) et Bram Van Den Broeck (Belgique), 7. Spyridon Margaritopoulos (Grèce) et Khamit Tebuev (Russie)

Par équipes : 1. Turquie, 2. Espagne, 3. Azerbaïdjan et Bosnie-Herzégovine, 5. Allemagne et Russie, 7. Slovaquie et Monténégro

Féminines

-50kg : 1. Eudoxia Kosmidou (Grèce), 2. Monika Višňovská (Slovaquie), 3. Betty Aquilina (France) et Gülderen Celik (Turquie), 5. Natalia Garcia Suarez (Espagne) et Susanna Mischiatti (Italie), 7. Meri Efremova (Macédoine) et Ann-Marie Nummila (Finlande)

-55kg : 1. Sara Cardin (Italie), 2. Jelena Kovačević (Croatie), 3. Anna Fajkowska (Pologne) et Serap Ozcelik (Turquie), 5. Aurélie Calizingoue (France) et Viktória Semaníková (Slovaquie), 7. Gema Alias Fernandez (Espagne) et Anita Serogina (Ukraine)

-61kg : 1. Carmen Vicente Cabanas (Espagne), 2. Laura Pasqua (Italie), 3. Lolita Dona (France) et Mirsada Suljkanović (Bosnie-Herzégovine), 5. Ivana Bebek (Croatie) et Diana Schwab (Suisse), 7. Marta Dąbrowska (Pologne) et Dagmar Kubinská (Slovaquie)

-68kg : 1. Vassiliki Panetsidou (Grèce), 2. Hafsa Seyda Burucu (Turquie), 3. Tiffany Fanjat (France) et Silvia Sperner (Allemagne), 5. Borislava Ganeva (Bulgarie) et Daria Szulc (Pologne), 7. Joanna Stassos (Suède) et Bettina Süess (Suisse)

+68kg : 1. Vanesca Nortan (Pays-Bas), 2. Ana-Marija Čelan (Croatie), 3. Cristina Feo Gomez (Espagne) et Radka Krejčová (République tchèque), 5. Yildiz Aras (Turquie) et Katie Hurry (Angleterre), 7. Jessica Cargill (Suisse) et Alexia Karypidou (Grèce)

Par équipes : 1. Espagne, 2. Italie, 3. Suisse et Serbie, 5. Russie et Slovaquie, 7. Bosnie-Herzégovine et Bulgarie

photo
r_Minh Dack kata individuel BRONZE.jpg.jpg
Rétro - Kata, le podium pour Minh Dack 22/04/2011 À 12:48
Le désormais très expérimenté Minh Dack court toujours après son premier grand succès. Médaillé mondial 2008, il n'a pas quitté le podium européen depuis 2004. Blessé l'an passé, il avait dû écourter sa préparation et s'était incliné contre l'inusable et talentueux italien Luca Valdési. Depuis, le Français a encore progressé, comme l'a confirmé sa finale lors de l'Open de Paris. Et si 2011 était la bonne ?
Photo : Denis Boulanger

photo
r_Clotilde Boulanger, Sonia Fiuza, Céline Chevallier kata par équipes BRONZE.jpg.jpg
Rétro - Kata, les Françaises en bronze aussi 22/04/2011 À 12:30
Clotilde Boulanger, Céline Chevallier et Sonia Fiuza avaient peut-être fait le plus dur en écartant l'équipe allemande en quart de finale l'an passé à Athènes (4-1), après avoir disposé du Monténégro au 1er tour (5-0). Las, les Italiennes étaient venues perturber leur progression et les battre 4-1. Les Françaises devaient se contenter du bronze avoir avoir sèchement battu les Turques (5-0) dans la petite finale. "Elles étaient bien présentes, mais à ce niveau la moindre petite erreur, le moindre déséquilibre est sanctionné", rageait Yves Bardreau il y a un an. L'heure de la revanche a sonné pour le trio féminin.
Photo : Denis Boulanger

photo
r_Jonathan Maruani, Zakaria Bouchfira, Romain Lacoste kata par équipe BRONZE.jpg.jpg
Rétro - Kata, les Français 3e 22/04/2011 À 12:24
Zacharia Bouchfira, Jonathan Maruani et Romain Lacoste, dans le coup l'an passé en Grèce ne s'étaient inclinés que face à l'Italie (0-5) après des succès nets sur la Macédoine (5-0) et la Turquie (4-1). "Sur cette compétition, nous étions honnêtement en-dessous des Italiens, mais nous avons progressé et nous serons un jour champion d'Europe avec cette équipe qui continue à bien travailler", analysait alors l'entraîneur Yves Bardreau. Depuis, Zacharia Bouchfira a laissé sa place au champion du monde 2008 Jonathan Plagnol qui fait son come-back après avoir connu de grandes heures aux côtés de Julien Dupont et Ayoub Neghliz. Un trio à suivre en terre Helvète.
Photo : Denis Boulanger

l'info
Rétro - Les résultats kata 2010 22/04/2011 À 12:14


Masculins

1. Luca Valdesi (Italie) / 2. Fernando San Jose Bastante (Espagne) / 3. Minh Dack (France) et Dejan Pajkic (Serbie) / 5. Kenichi Sato (Allemagne) et Metin Sofuoglu (Turquie) / 7. Eleftherios Konstantakopoulos (Grèce) et Mijat Vojvodić (Monténégro)

Par équipes 1. Italie / 2. Espagne / 3. France et République tchèque / 5. Russie et Grèce / 7. Allemagne et Autriche



Féminines

1. Mirna Šenjug (Croatie) / 2. Sandy Scordo (France) / 3. Barbora Bosnyaková (Slovaquie) et Yaiza Martin Abello (Espagne) / 5. Sara Battaglia (Italie) et Sofia Marika Livitsanou (Grèce) / 7. Kubra Akarsu (Turquie) et Anna Koriagina (Ukraine)

Par équipes 1. Espagne / 2. Italie / 3. France et Serbie / 5. Turquie et Grèce

photo
r_Sandy Scordo kata individuel ARGENT.jpg.jpg
Rétro - Sandy Scordo 2e en 2010 22/04/2011 À 11:52
Dans le rétro… La Française était montée sur la 2e marche du podium l'an passé en Grèce, seulement battue par la Croate (2-3) Sanjug en finale, après une riche journée où elle avait dominé son sujet, en témoignent ses victoires sur la Portugaise Carrera (5-0), sur l'Ukrainienne Koriagina (5-0), sur la Grecque Livitsanou (5-0) et l'Espagnole Martin Abello (4-1) jusqu'en demie.
Photo : Denis Boulanger

l'info
La sélection officielle 22/04/2011 À 11:43
La sélection officielle de l'équipe de France pour les championnats d'Europe 2011 à Zurich, en Suisse, a été communiquée le 21 avril dernier.

Combattants masculins
-60kg : Johan Lopes
-67kg : William Rolle
-75kg : Kenji Grillon
-84kg : Jean-Christophe Taumotekava
+84kg : Ibrahim Gary
Par équipes : Salim Bendiab / Mickaël Serfati / Lionel Nardy / Mathieu Cossou / Nadir Benaïssa / Kenji Grillon / Ibrahim Gary

Combattantes féminines
-50kg : Betty Aquilina
-55kg : Stéphanie Barré
-61kg : Lolita Dona
-68kg : Tiffany Fanjat
+68kg : Nadège Aït-Ibrahim
Par équipes : Lolita Dona / Tiffany Fanjat / Alexandra Recchia / Ruth Soufflet

Kata
Kata masculin : Minh Dack
Kata féminin : Sandy Scordo
Kata par équipes masculins : Jonathan Maruani / Romain Lacoste / Jonathan Plagnol
Kata par équipes féminins : Clotilde Boulanger / Céline Chevallier / Sonia Fiuza

l'info
Rétro - Les finales de Paris
voir toutes les vidéos
Rétro - Les finales de Paris 05/04/2011 À 17:15