N°44/ OCTOBRE 2011

CONSULTEZ LE NUMÉRO PRÉCÉDENT

Stages nationaux des experts

Apprendre, toujours…

Experts à Montpellier et Paris

Progesser, toujours…

Jeunes : Bugeat et l'Alpe d'Huez

Corrèze : terre de combat
L'Alpe d'Huez : avant les sommets

Tournée des plages

Le karaté en tournée

Championnats méditerranéens

Répétition générale !

Open du Luxembourg

Ultime test !

Open d'Istanbul

Quatre à quatre !

DVD « préparation aux examens de grades »

Un outil inédit !

Génération 2016-2020

Cadets, juniors, espoirs…

La ligue Touraine-Berry-Orléanais

Le laboratoire fédéral

Vovinam

La France 3e nation

Krav Maga

Nouvelle donne

Vo Co Truyen

« L'opportunité de l'unification »

Dominique Valéra

« Ton évolution, c'est toi qui en es responsable »

Anticipation dans la riposte et poursuite au sol

Avec Thierry Masci

Compétition, tradition et convention

par Francis Didier

Les échos

Lamya Matoub

« Djokovic, un modèle »


VO CO TRUYEN

« L'opportunité
de l'unification »

Les AMV traditionnels recherchent leur unité. La clé pourrait venir du Vo Co Truyen. Clarification des enjeux actuels avec David Tintillier, responsable de l'école Phuong Long Vo Dao, expert 5e dan chargé du développement du Vo Co Truyen au sein de la FFKDA. LIRE L’ARTICLE…


VOVINAM

La France 3e nation

Avec dix-huit médailles dont quatre en or, l'équipe de France de vovinam est repartie de Ho Chi Minh-Ville avec le sourire, même si elle mesure le chemin qu'il lui reste encore à parcourir pour se rapprocher du Vietnam, pays hôte et véritable référence mondiale avec ses vingt titres. LIRE L’ARTICLE…


Karate Webzine logo
IMPRIMER LA PAGE | RETOUR AU SOMMAIRE
KRAV MAGA

Nouvelle donne

Le krav-maga découvre la force du collectif. Plein feu sur les hommes neufs d'une nouvelle organisation de la discipline.

 

Le Directeur Technique National, Dominique Charré,
précise l'engagement de la FFKDA auprès du krav-maga.

La FFKDA structure le krav-maga en prenant en compte la pluralité. La commission nationale krav-maga est ainsi composée de huit membres représentatifs des différents courants (voir ci-dessus) pour travailler sur le développement de la discipline, sa communication et l'harmonisation des grades. La FFKDA a en effet toujours la délégation de service public, transmise par l'État par arrêté ministériel, et par conséquent la responsabilité maintenue de développer la discipline, de former ses professeurs et de leur permettre d'obtenir des grades et des diplômes officiels. Il faut donc réorganiser. Dominique Charré explique le nouveau projet : « Pendant quatre ans, on a choisi de travailler avec un dirigeant unique pour lequel nous avons fait beaucoup d'efforts de conciliation. Cette politique n'est pas couronnée de succès. Suite au départ de Richard Douïeb de son poste, nous nous orientons vers une commission plus ouverte et plus représentative. Nous nous appuierons sur la force de la pluralité avec plusieurs experts représentatifs des diverses écoles. Nous devons continuer à organiser entre autres deux stages techniques par an avec ces experts et poursuivre notre travail déjà bien engagé sur l'harmonisation des grades. » Des visages et des noms nouveaux qui ont pris en charge les destinées du krav-maga en France au sein de la FFKDA. Une pluralité nouvelle qui se dévoile à travers quatre personnalités que nous vous présentons.


José Lario / 53 ans, 5e dan
« De l'ouverture »
« À la base, je suis issu du karaté. Je pratique le krav-maga depuis 2005. Le nouveau groupe de travail qui va se mettre en place tient compte de la diversité des styles du krav-maga et cette ouverture est une bonne chose. Comme pour le karaté, cet art martial fait cohabiter différents courants. Il me semble donc logique, légitime, que plusieurs personnes se réunissent et travaillent en équipe. Nous allons pouvoir mettre en place une réglementation qui devrait permettre à tout le monde de pouvoir passer des grades, quelque soit les variantes pratiquées.»

Najim Elkebar / 45 ans, 4e dan
« Promouvoir une pratique qualitative »
« J'ai découvert le krav-maga en 1993. J'ai par la suite obtenu les diplômes de moniteur et ma ceinture noire de krav-maga. Parisien d'origine, je me suis installé dans la région marseillaise en 1998 pour développer un pôle dans le Sud de la France, avant d'ouvrir le premier centre de formation de krav maga en France, en 2001. Depuis, j'ai continué à développer la discipline en France et en Europe. Nous devons promouvoir le développement qualitatif de la discipline. Ce qui compte, c'est que tout le monde soit décidé à aller dans la même direction. »

Claude Pouget / 50 ans, 5e dan
« Beaucoup à faire »
« J'ai commencé les arts martiaux dès l'âge de 10 ans, et la pluralité est caractéristique de mon parcours. J'ai une passion des arts martiaux qui m'a notamment conduit à obtenir plusieurs certifications d'enseignement. J'enseigne mon savoir à l'académie de self-défense et des arts martiaux de Monaco. Je suis directeur technique du krav-maga monégasque que j'ai fondé en 1999. Je suis heureux de pouvoir contribuer à son développement au sein d'une Fédération régie par le Ministère des Sports. J'apprécie la diversité des courants représentés. Il y a beaucoup à faire et c'est passionnant. »

Eric Benhanou / 53 ans
« La voie de l'efficacité »
« Originaire de Nice, je suis diplômé d'État en karaté et en taekwondo. Depuis tout jeune, j'ai fait l'expérience de plusieurs sports de combats. J'estime que tout le monde, enfant, femmes et hommes doit être en mesure de savoir se défendre. Et le krav-maga est une formidable réponse. J'essaie de partager ma vision des choses, à mon échelle, à un maximum de monde, notamment depuis 1995, à l'ABCC Nice krav-maga. Ce qui m'intéresse, c'est l'apprentissage rapide des techniques et leur efficacité. La voie de l'efficacité, celle dans laquelle nous devons aussi nous engager au niveau national entre gens compétents et passionnés pour le développement de la discipline. »

Textes : E. Charlot.

IMPRIMER LA PAGE | RETOUR AU SOMMAIRE
LES RÉSULTATS | CRÉDITS & CONTACTS | CALENDRIERS 2011-2012 | CONSULTEZ LE NUMÉRO PRÉCÉDENT