N°44/ OCTOBRE 2011

CONSULTEZ LE NUMÉRO PRÉCÉDENT

Stages nationaux des experts

Apprendre, toujours…

Experts à Montpellier et Paris

Progesser, toujours…

Jeunes : Bugeat et l'Alpe d'Huez

Corrèze : terre de combat
L'Alpe d'Huez : avant les sommets

Tournée des plages

Le karaté en tournée

Championnats méditerranéens

Répétition générale !

Open du Luxembourg

Ultime test !

Open d'Istanbul

Quatre à quatre !

DVD « préparation aux examens de grades »

Un outil inédit !

Génération 2016-2020

Cadets, juniors, espoirs…

La ligue Touraine-Berry-Orléanais

Le laboratoire fédéral

Vovinam

La France 3e nation

Krav Maga

Nouvelle donne

Vo Co Truyen

« L'opportunité de l'unification »

Dominique Valéra

« Ton évolution, c'est toi qui en es responsable »

Anticipation dans la riposte et poursuite au sol

Avec Thierry Masci

Compétition, tradition et convention

par Francis Didier

Les échos

Lamya Matoub

« Djokovic, un modèle »

Internationaux
du Luxembourg

Ultime test !

Cette compétition rassemblait les pays proches du Luxembourg tels la Belgique, la Suisse, les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Autriche...
LIRE L’ARTICLE…


Championnats méditerranéens cadets/juniors/espoirs

Répétition générale !

Du 2 au 5 septembre avaient eu lieu les 20e championnats méditerranéens à Bari, en Italie. L'occasion pour le staff tricolore d'effectuer une dernière revue d'effectifs avant les mondiaux.

LIRE L’ARTICLE…

 

 

Karate Webzine logo
IMPRIMER LA PAGE | RETOUR AU SOMMAIRE

COMPÉTITIONS : Open d'Istanbul

Quatre à quatre !



La League 1 se met en place progressivement. Les 17
et 18 septembre, le circuit WKF 2011-2012 faisait halte à Istanbul, en Turquie. Pour la première grosse échéance de la saison, les Français ont répondu présents, avec quatre médailles d'or.

Le circuit mondial se met en place avec une vraie continuité dans la programmation des dates, du standing des compétitions, proposant des prize money aux athlètes (voir par ailleurs)… Mais septembre, c'est la reprise d'une saison qui s'annonce longue, très longue, elle qui s'étirera jusqu'aux mondiaux de Paris en novembre 2012. Que pouvait-on attendre de ce début de saison ? Ce sont les athlètes, pour certains déjà visiblement bien affûtés qui ont répondu à la question. En kata d'abord où Sandy Scordo, guère satisfaite de ses derniers championnats d'Europe (2e), même sans une grosse dose d'entraînement s'illustre d'entrée de la meilleure des manières en remportant l'Open devant la Japonaise championne du monde par équipes 2010 issue de l'Université de Doshisha, Kazuyo Inoue, n°2 derrière Rika Usami. La technicienne sudiste relativisait : « Je pense avoir marqué les esprits des arbitres qui sont d'ailleurs venus me voir pour me parler de mon travail. C'est intéressant. Mais il faut garder en tête qu'il s'agissait d'une compétition de rentrée. Maintenant, on sait tous que seuls comptent les championnats d'Europe et surtout les championnats du monde à Paris. C'est là qu'il faudra être à son meilleur. »
En combats, si Alexandra Recchia (-50 kg) s'inclinait en finale face à la solide Autrichienne Bettina Plank (3e des championnats d'Europe), ça a souri dans la catégorie supérieure avec un succès probant pour Lucie Ignace sur l'Égyptienne Aya Zeinhom. « Je suis ravie car le niveau était vraiment fort. Le concept d'un Open haut de gamme qui rassemble les meillleurs combattants du moment et qui se répète quatre à cinq fois dans la saison comme veut le faire la League 1, c'est vraiment très intéressant. » De la concurrence en perspective pour la médaillée européenne Stéphanie Barré… Une bonne dynamique pour les Françaises renforcée par la victoire d'une Lolita Dona (-63 kg) déjà dans le coup… Ce qui l'étonnait un peu elle-même. « J'étais bien sur cette journée que je redoutais un peu parce que je me suis faiblement entraînée cet été. C'est mon expérience qui a sans doute joué dans une catégorie où étaient présentes la championne du monde et d'autres jeunes espoirs. »

« EFFACER LES DOUTES DE L'ÉTÉ »

Du côté des messieurs, de la densité, mais une seule médaille d'or, celle d'Ibrahim Gary chez les lourds (+84 kg), qui s'impose en finale au Turc Enes Erkan, finaliste du tournoi de Paris 2010 et 5e des « Europe » 2011 dans la catégorie inférieure. « On doute toujours après la trêve estivale. La reprise est toujours un moment particulier, confie Ibrahim Gary. On doit s'auto-évaluer en ne sachant pas vraiment où en sont les adversaires. Cette victoire est donc excellente pour la confiance ! ».
Chez les légers, contre performance pour Sofiane Agoudjil qui échoue au pied du podium des -60 kg, alors qu'en. -67 kg, ni Freddy Ichane, ni Mathieu Cossou ni William Rolle ne purent échapper à la domination du Turc Omer Kemaloglu, les trois Français terminent respectivement deuxième et troisièmes. Parcours identique en -75 kg avec la victoire du local Serkan Yagci devant le tricolore Kenji Grillon, dans une catégorie où Nabil Kherfi et Abdourhamane Drame repartaient aussi avec une breloque, en bronze, dans le sac. Enfin, en -84 kg, le Néerlandais Timothy Petersen battait en finale Tareq Abdesselem. Intéressant tout de même. Le bilan final : 13 médailles autour du cou dont 4 en or. De quoi bien lancer cette nouvelle saison..


League 1

Kesako ?

C'est la tendance dans de nombreux sports qui ne possèdent pas encore une telle organisation : faire émerger un circuit annuel clair, de standing sur le plan de l'organisation comme sur le plateau sportif en valorisant tournois et Opens grâce notamment à des « prize money » incitatifs, en établissant également une ranking list mondiale sur la base des résultats obtenus qui, en plus des rendez-vous historiques constitués par les championnats continentaux et les championnats du monde, permette d'établir un véritable classement mondial annuel. Valorisant pour les athlètes, plus lisible pour le public, plus « vendeur » pour les sponsors et les médias… Après une saison 2010-2011 de « test » au cours de laquelle la Fédération Mondiale n'avait pu réunir suffisamment de villes organisatrices, celle qui s'ouvre doit marquer une évolution importante. Si les Stambouliotes avaient le privilège de lancer 2011-2012, d'autres dates et d'autres villes sont ainsi déjà inscrites au calendrier de cette League 1 pour les mois à venir : Salzbourg (Autriche, 12-13 novembre), Paris (14-15 janvier), Milan (Italie, 31 mars-1er avril), Djakarta (Indonésie, 23-24 juin)… Avant une saison 2012-2013 qui devrait compter dix villes hôtes, celles qui le sont déjà auxquelles Zurich devrait notamment se rajouter en octobre 2012. Au terme des dix Opens, un classement désignera les meilleurs de chaque catégorie ainsi que le meilleur karatéka de l'année. De quoi proposer des rendez-vous incontournables pour le karaté mondial. .



Textes : Benjamin Téoule / Photo : D. Boulanger

IMPRIMER LA PAGE | RETOUR AU SOMMAIRE
LES RÉSULTATS | CRÉDITS & CONTACTS | CALENDRIERS 2011-2012 | CONSULTEZ LE NUMÉRO PRÉCÉDENT