N°42/ MAI 2011

CONSULTEZ LE NUMÉRO PRÉCÉDENT

Championnats et coupe de France kata

Ambiance kata

Championnats de France kata minimes à seniors

Kata : tout est en place !

Championnats de France des ligues

La Provence et l'Essonne, c'est costaud !

Championnats de France juniors combat

Premiers billets pour la Malaisie

Formations 2011

Acte 1

City Raid

Le karaté engagé

Karaté scolaire

De l'avenir des compétitions UNSS

Grades, le bilan

Transmettre l'héritage, préparer l'avenir

la ligue Côte d’Azur

Sous l'Azur, des karatékas

Championnats de France traditionnels

Une première à Coubertin

Championnats de France vovinam

Les « monde » en ligne de mire

Open contact interdisciplines

Ils ont aimé le contact !

Open semi-contact interdisciplines

Place aux jeunes !

Hiroshi Aosaka

« Former de bonnes personnes »

Séquence de bunkaï « Tekki-Nidan »

avec Bernard Bilicki

Toutes les infos en direct

des ligues, des comités départementaux et des clubs

Francis Didier

« Progresser ensemble »

Johan Lopes

« Pour l'enseignement du karaté à l'école »

Karate Webzine logo
IMPRIMER LA PAGE | RETOUR AU SOMMAIRE

« Pour l'enseignement du karaté à l'école »

Interview flash : Johan Lopes
Le sociétaire du CSA Haut de Rueil, médaillé à l'Open de Paris en -60kg et titulaire aux prochains championnats d'Europe, s'est confié à la rédac' d'OKM sur ses envies, ses goûts, ses projets et son quotidien du haut de ses 21 ans.

Ton surnom Petit, ma mère me surnommait « Yoyo », mais quand j'ai commencé les compétitions en karaté, c'est devenu « Yoy », la position de départ dans notre discipline.

Un karatéka Ludovic Cacheux. Il est comme un grand frère, quand je doute de mes performances, je sais que je peux l'appeler à n'importe quel moment pour être conseillé et rassuré.

Une gourmandise La tarte au citron meringuée de mon meilleur ami Florian, chef pâtissier de formation. Elle est tout simplement inégalable.

Un défaut, une qualité Mon côté cartésien est un défaut qui m'empêche de faire preuve de souplesse dans mon programme technique établi. Mais, cet aspect rigoureux et perfectionniste que je m'impose est une qualité.

Un adversaire Le Brésilien Douglas Santos Bose. Depuis ma défaite face à lui aux championnats du monde à Belgrade je n'ai qu'une seule hâte : prendre ma revanche !

Ton plus grand souvenir en kim' Mon titre de champion de France seniors en 2008… alors que j'étais encore en junior.

Un site web préféré Facebook. Depuis deux ans, je le consulte tous les jours pour me tenir au courant des petits potins de tout le monde et pour discuter en ligne avec mes amis français et étrangers que je vois rarement.

Un endroit de rêve Un voyage Le Japon. J'ai très envie de m'immerger dans ses paysages, sa culture, son rythme de vie.

Dernier film « Inception » de Christopher Nolan avec Leonardo Di Caprio. Récemment, j'ai pris le temps de décortiquer chaque scène pour analyser, comprendre et réinterpréter ce qui m'avait échappé au cinéma.

Dernier coup de gueule Avec mon frère Mickaël pendant ma préparation aux « Monde ». Nous étions dans une totale incompréhension l'un et l'autre à cause de ma tension et de mon stress.

Dernier achat coup de cœur Un jean Diesel acheté sur internet. J'ai flashé dessus : la coupe est très sympa, le prix avantageux et il est bleu, comme mes yeux.

Une rencontre Celle avec ma meilleure amie, Lucile Breton. Depuis quatre ans, nous sommes le coach perso de l'autre. Moi, j'apporte mes connaissances techniques, elle, l'aspect psychologique.

Une chanson Les bandes originales de « Gladiator » et du « Dernier samouraï » qui me font entrer dans une autre dimension par leurs paroles et leurs musiques la veille d'une compétition.

Une technique Mon spécial, le kizami-tsuki. J'ai beaucoup de facilité à le réaliser grâce à mon allonge. Mon taux de réussite est de 100% en compét.

Série préférée « Heroes » que j'ai repris depuis le début il y a peu. Je me suis totalement laissé emporter par le rythme de la série… et j'ai visionné l'intégralité en quatre semaines !

Un animal Mon chien, Ouessant. C'est un braque allemand marron tacheté de blanc que j'ai depuis onze ans. Il est joueur, je m'amuse souvent à lui faire des prises de karaté… en douceur bien entendu ! Quoique parfois, c'est plutôt lui qui a tendance à me faire mal (rires).

Après le karaté ? Devenir professeur d'EPS. Mon plus grand souhait serait de monter des cycles de karaté dans les établissements scolaires car la pratique de notre sport n'y est pas du tout abordée. À mon sens, il y a beaucoup à apprendre de notre discipline.

.RECUEILLI PAR KÉVIN BOSI. / PHOTO : D. BOULANGER


IMPRIMER LA PAGE | RETOUR AU SOMMAIRE
LES RÉSULTATS | CRÉDITS & CONTACTS | CALENDRIERS 2011 | CONSULTEZ LE NUMÉRO PRÉCÉDENT