N°40/ DÉCEMBRE 2010

CONSULTEZ LE NUMÉRO PRÉCÉDENT

Championnats du monde 2010

La Serbie avant Paris

Championnats du monde seniors

Le « girl power » montre le chemin !

Coupes de France kata et espoirs combat

Les jeunes à l'épreuve

État des lieux du karaté mondial

L'ouverture continue

Chantal Jouanno

Une ministre karatéka

Les experts japonais

Les absents ont eu tort !

La ligue du Val-de-Marne

La cinquantaine rayonnante !

École Hâu Quyên

Dans la tradition du roi des Singes

Taï-jitsu

Parole à la (self) défence

Giovanni Tramontini

« Le Karaté, une arme à double tranchant »

Enchaînement goju-ryu

avec Zeneï Oshiro

Toutes les infos en direct

des ligues, des comités départementaux et des clubs.

Le karaté, entre sport et tradition

par Serge Devineau

Lolita Dona

« Je suis impulsive ! »

Dominique Charré Directeur technique National de la FFKama

Francis Didier
Président de la FFKDA

« Une reconnaissance »
LIRE L’ARTICLE

Karate Webzine logo
IMPRIMER LA PAGE | RETOUR AU SOMMAIRE

Chantal Jouanno
une ministre karatéka

Chantal Jouanno a été nommée Ministre des Sports le 14 novembre dernier. Un défi de taille pour la championne de France kata par équipes en titre. Et un honneur pour le karaté.

On attendait un judoka en la personne de David Douillet, c'est une karatékate qui est sortie du chapeau du remaniement gouvernemental mi-novembre. Chantal Jouanno, 41 ans, Secrétaire d'État chargée de l'écologie depuis janvier 2009, succède ainsi à Rama Yade et Roselyne Bachelot. Un parcours brillant (Sciences-Po Paris, l'ENA, directrice de cabinets…) et une femme toujours restée très proche du milieu du karaté et de ses valeurs. Championne de France kata par équipes en mars dernier à Coubertin sous le feu des caméras et des micros, elle le fut surtout avec ses partenaires de toujours Véronique Mesnil de Vido et Léna Pyrée, le sigle du SIK côté cœur, alors que son professeur depuis plus de vingt ans, Serge Chouraqui, applaudissait la prestation technique. Quelques semaines plus tôt, dans ces colonnes*, vous aviez d'ailleurs pu lire sa trajectoire de karatékate, et sa passion pour la discipline, intacte, même depuis qu'elle est devenue un personnage public. « J'aime le kata pour la rigueur de l'exercice » nous disait-elle. Douze fois championne de France, la native de Vernon, où elle apprit le karaté au côté de son père et de Dath Signavong dans le club du SPN, fut aussi membre de l'équipe de France espoirs avec ses deux partenaires. Une authentique compétitrice qui va s'attaquer à un grand défi à l'heure où le budget du Ministère des Sports a diminué de 3% en un an, de 40% depuis 2003 ! Disponible dès le lendemain de son élection, Chantal Jouanno a rapidement commencé à rencontrer les acteurs du mouvement sportif. « Nous avons eu une entrevue d'une heure et quart. Ce premier contact me rend confiant, a déclaré Denis Masseglia, président du Comité National Olympique et Sportif Français. La volonté de Madame Jouanno de travailler ensemble, son écoute, me font espérer la mise en place d'une synergie avec le mouvement sportif, les collectivités territoriales et le monde économique. » D'ores et déjà, cette nomination est une forme de reconnaissance aussi pour le karaté, comme le souligne Francis Didier, dans un message de soutien à l'adresse de la nouvelle Ministre des Sports. .O.REMY

*Officiel Karaté Magazine N°35 - janvier 2010

IMPRIMER LA PAGE | RETOUR AU SOMMAIRE
LES RÉSULTATS | CRÉDITS & CONTACTS | CALENDRIERS 2010-2011 | CONSULTEZ LE NUMÉRO PRÉCÉDENT